Abonnez-vous pour 1€

Confinement à cause du coronavirus: la police doit intervenir pour mettre fin à une orgie entre deux hommes et quatre femmes en Espagne

Prétexte
Prétexte - EPA

La police de la capitale espagnole, une des régions les plus touchées par le coronavirus en Europe, s’est ainsi retrouvée samedi soir, après avoir forcé l’entrée d’un appartement de trois chambres, face à deux hommes et quatre femmes entièrement nus qui participaient à une grande partie de jambes en l’air.

Selon les médias locaux, cités par le DailyMail, de nombreux voisins s’étaient plaints du bruit, mais aussi de la musique jouée trop fort et des va-et-vient incessants de personnes dans cet immeuble.

Les autorités locales ont ainsi pénétré dans l’appartement pour mettre fin à ce qui s’est finalement révélé être une orgie sexuelle. Selon les premiers éléments de l’enquête, l’appartement était en fait une maison close car une seule de ces dames était enregistrée comme locataire. Ils y ont également retrouvé bon nombre de boissons alcoolisées mais aussi des mégots de cigarettes éparpillés partout dans l’appartement.

La locataire sera poursuivie pour tapage nocturne, tandis que ses cinq autres « invités » le sont pour avoir violé la quarantaine imposée par le gouvernement espagnol pour limiter la propagation du coronavirus Covid-19.

Personne n’a toutefois été arrêté.