Abonnez-vous pour 1€

Scandaleux à Bruxelles, il organise des soirées «lockdown»: «Vu l’ennui de nous tous, j’ai décidé de vous inviter à la maison»

Capture issue de l’une des deux vidéos du 21.03.20
!
Capture issue de l’une des deux vidéos du 21.03.20 ! - D. R.

« Vu le confinement et l’ennui de nous tous, j’ai décidé demain (samedi 21 mars dernier, NDLR) de vous inviter à la maison tout en respectant au maximum la situation actuelle pour passer un petit moment agréable entre nous, pouvoir échanger nos avis sur la situation actuelle, rire un petit peu dans ce moment délicat ; une occasion de pouvoir nous retrouver car franchement vous me manquez ; une occasion de pouvoir boire un petit verre (voire deux) et d’écouter un peu de musique. Tout est gratuit, c’est vraiment une invitation personnelle, ce groupe contient que les amis ou les connaissances proches et les staffs de la nuit (une vingtaine de personnes, pas plus). Je vous demande juste à chacun d’amener une bouteille et votre joie de vivre. Bise, à demain, Marco. PS : vous pouvez venir à partir de 21 heures », telle est (fautes d’orthographe non-comprises) l’invitation que Marco, le gérant d’un « after-club » bien connu des fêtards bruxellois et situé dans le centre-ville de la capitale, a lancée depuis son propre numéro de GSM dans un groupe WhatsApp privé qu’il avait lui-même créé à cet effet, tout en fournissant pour lieu de rendez-vous l’adresse de son domicile ixellois.

► « Ça, c’est du confinement royal » : la vidéo scandaleuse de l’une de ces soirées.

► Des témoignages interpellants  : de nombreux jeunes nous ont apporté des preuves accablantes

► Marco, l’hôte, a accepté de répondre à nos questions  : « Vous me rendez service ! »

Notre sélection vidéo