Abonnez-vous pour 1€

Coronavirus: 64 nouveaux décès et 1850 nouvelles contaminations en Belgique, un total de 9134 personnes infectées

Coronavirus: 64 nouveaux décès et 1850 nouvelles contaminations en Belgique, un total de 9134 personnes infectées
Belga Images

Au cours des dernières 24 heures, 575 personnes ont été hospitalisées en raison de leur infection au nouveau coronavirus, ont indiqué samedi le SPF Santé publique et le Centre de crise. Au total, la Belgique compte 3.717 hospitalisations, dont 789 en soins intensifs (+99), ont-ils précisé lors de leur bilan quotidien. 353 décès sont à déplorer, dont 64 vendredi : 147 morts en Flandre, 137 en Wallonie et 69 à Bruxelles.

La Belgique recense 9.134 cas de contamination confirmés (+1.850). Parmi les nouveaux cas, 823 ont été diagnostiqués en Flandre, 134 à Bruxelles et 874 en Wallonie. « Pour 18 cas, les données doivent encore être consolidées », a indiqué Emmanuel André, porte-parole interfédéral Covid-19.

Il faut toutefois noter que des tests ne sont effectués que sur le personnel soignant et les personnes fortement malades. Ces données ne représentent donc pas le nombre effectif d’infections dans le pays.

La forte augmentation du nombre de cas détectés est liée à la hausse du nombre de tests effectués, a précisé Emmanuel André. La capacité à réaliser des tests va encore être renforcée dans les prochains jours et le nombre de cas confirmés devrait donc continuer à augmenter. Au total, plus de 44.000 tests ont été réalisés depuis le début de l’épidémie, dont 2.948 vendredi.

Selon Sciensano, « l’augmentation des cas en Wallonie est due à l’envoi de données rétrospectives par un nouveau laboratoire effectuant le diagnostic ». Le bulletin quotidien de l’Institut scientifique de santé publique détaille les chiffres par provinces. La province de Liège apparaît désormais fortement touchée avec 849 cas confirmés, alors qu’elle n’en comptait qu’environ 200 jeudi. Le Hainaut reste la province wallonne avec le plus de cas détectés (1.011). Au nord du pays, Anvers (1.226) et le Limbourg (1.181) sont les provinces les plus impactées. Toutes les provinces flamandes comptent plus de 1.000 contaminations.

« Les indicateurs importants à suivre sont le nombre d’hospitalisations et de personnes en soins intensifs », a souligné M. André.

Sur la journée de vendredi, 575 personnes ont été hospitalisées et 205 personnes guéries ont pu quitter l’hôpital. « Entre le 15 et le 27 mars, 3.913 patients avec le Covid-19 sont entrés à l’hôpital et 1.063 personnes ont quitté l’hôpital », précise Sciensano. Au total, 3.717 lits d’hôpitaux sont occupés par des personnes infectées par le nouveau coronavirus, dont 789 en soins intensifs (+ 99). « 43 % des lits en soins intensifs sont utilisés », a détaillé M. André. En outre, 579 personnes hospitalisées nécessitent une assistance respiratoire.

« Le nombre de patients en soins intensifs continue à augmenter. Le plan de répartition (entre les différents hôpitaux du pays, NDLR) n’a pas encore été activé mais cela pourrait évoluer dans les prochains jours », a ajouté le virologue.

La Belgique compte 353 décès depuis le début de l’épidémie, dont 147 en Flandre, 68 à Bruxelles et 138 en Wallonie. Neuf défunts sur dix étaient âgés de plus de 65 ans mais l’âge de l’ensemble des personnes décédées s’étend de 30 à 104 ans, a encore précisé Emmanuel André.

Le porte-parole du Centre de crise, Benoit Ramacker, a souligné l’importance du prolongement des mesures de confinement, décidé hier/vendredi, et a appelé « chacun à prendre ses responsabilités pour tenir bon. Il faut faire preuve de patience et nous ne pouvons pas sauter d’étape », a-t-il martelé.

Selon les données des opérateurs télécom, « 80 % des gens ne sortent pas de leur commune ce qui signifie qu’ils respectent les consignes et ne sortent pas de chez eux », a-t-il détaillé, les remerciant de respecter le confinement. Toutefois, « certains ne comprennent toujours pas », ce qui explique le durcissement annoncé des contrôles de police. « Le temps de la sensibilisation est terminé. Tout le monde doit réaliser le sérieux de la situation et agir », a-t-il conclu.