Abonnez-vous pour 1€

Anderlecht: Vincent Kompany s’engage à payer pour les joueurs qui refusent de signer l’accord

Photonews
Photonews

Les négociations se sont poursuivies durant toute la matinée à Anderlecht, concernant les efforts financiers demandés aux joueurs dans le cadre de la crise du coronavirus.

On le sait, la majorité des joueurs refusaient de signer l’accord dont les conditions ne correspondaient pas à ce qui avait été préalablement discuté.

Finalement, une nouvelle proposition, « à prendre ou à laisser » vient d’être soumise aux joueurs. Un nouveau point a été ajouté à la convention, donnant la garantie au noyau de ne pas être placé en chômage économique quoi qu’il arrive.

Mais le point le plus surprenant et le plus interpellant concerne l’intervention de Vincent Kompany, qui s’engage à payer pour les joueurs « non solidaires » (sic) qui refuseraient de laisser tomber 1/12e de leur prime à la signature.

Vous avez dit chantage, ou à tout le moins énorme pression mise sur les joueurs de la part de la direction ? Quelles conséquences, au quotidien, pour ceux qui refuseraient de céder et seraient inévitablement fustigés au sein du club ?

Un nouveau document sera soumis aux joueurs dans les jours qui viennent. Affaire à suivre…

Foot amateur et chez les jeunes

Notre sélection vidéo