Abonnez-vous à -50%

Willy Demeyer, bourgmestre de Liège: «Une proportion anormalement élevée de patients d’origine africaine subsaharienne» hospitalisés à la Citadelle

Willy Demeyer, bourgmestre de Liège: «Une proportion anormalement élevée de patients d’origine africaine subsaharienne» hospitalisés à la Citadelle

« J’ai été informé ce week-end par l’hôpital de la Citadelle de Liège d’une proportion présentée comme anormalement élevée de patients d’origine africaine subsaharienne parmi les personnes hospitalisées pour COVID », indique le bourgmestre de Liège Willy Demeyer.

Et de poursuivre : « Il s’agit d’une information objective du corps médical. Conformément aux directives régionales, l’hôpital a immédiatement averti l’inspection sanitaire régionale et moi-même de ce foyer.

Bien entendu, compte tenu du secret médical, aucune donnée permettant d’identifier les patients n’a évidemment été communiquée.

Dès le moment où je suis informé officiellement d’un risque couru par la population, il est de ma responsabilité de prendre les mesures préventives qui s’imposent. »

Un courriel envoyés à différentes personnalités

« Je n’ai pas formulé de message public. J’ai notamment choisi d’écrire un courriel à l’intention d’une douzaine de personnalités renommées au sein des nombreuses communautés subsahariennes que compte Liège. »

Et ce sont visiblement ces courriels envoyés qui ont suscité une vive polémique à Liège, certains allant épingler une certaine « stigmatisation » de la communauté concernée. Willy Demeyer a donc pris la décision de communiquer en toute transparence et publiquement, pour mettre les choses au clair.

« Une démarche urgente de type sanitaire »

« Il s’agit donc d’une démarche urgente de type sanitaire visant à éviter tout contact nouveau, en dehors de tout contexte politique », continue le bourgmestre liégeois. « Aujourd’hui, la seule chose qui compte est de protéger la population contre le virus, de sauver des vies. J’ai adressé ce type de message à bien d’autres groupes de citoyennes et de citoyens liégeois.

Si j’ai heurté des sensibilités, je les prie de bien vouloir m’excuser.

Je constate que l’information a circulé et que les discussions se portent sur les nécessaires précautions sanitaires, comme en témoignent les nombreuses réactions positives que j’ai reçues.

Dès que ce combat sera gagné, je suis prêt à entamer un débat de fond sur toutes les questions que ceci pose. »

Notre sélection vidéo