Abonnez-vous pour 1€

Le président du Bayern prévoit la baisse des montants des transferts après la crise du coronavirus

Photonews
Photonews

Herbert Hainer, le président du Bayern Munich, le plus grand club allemand de football, prédit que les montants des transferts vont diminuer en raison de la crise du coronavirus. « S’il y a moins de revenus, il y a moins d’argent à dépenser », déclare-t-il dans le magazine du club.

« Bien qu’il soit difficile de faire des prédictions, il est évident que des changements sont imminents. Je suis d’accord avec Uli Hoeness (son prédécesseur, NDLR) quand il dit que les montants des transferts vont diminuer. C’est également logique : s’il y a moins de revenus, il y aura moins d’argent disponible. Et les montants sans précédent de millions sont encore moins justifiables aujourd’hui qu’ils ne l’étaient auparavant, compte tenu des conséquences économiques de la crise du coronavirus sur la vie quotidienne des gens. J’espère que le bon sens reviendra ».

Hainer, 65 ans, a succédé à Uli Hoeness en novembre dernier en tant que nouvel homme fort du Bayern Munich. L’ancien patron d’Adidas se réjouit d’un avenir prometteur pour son club. « C’est bien sûr une période passionnante, il s’agit de la survie de certaines équipes. Le Bayern est également confronté à un défi financier majeur, ce n’est pas un secret. Mais notre club est en excellente forme. Nous travaillons chaque jour pour que le Bayern traverse cette période sans dommages majeurs et malgré cet énorme défi, nous envisageons l’avenir avec espoir ».

Foot amateur et chez les jeunes

Notre sélection vidéo