Abonnez-vous pour 1€

Coronavirus: «Il n’est pas exclu que le Covid-19 se soit propagé aux humains après une fuite d’un laboratoire de Wuhan», affirment des politiciens

Coronavirus: «Il n’est pas exclu que le Covid-19 se soit propagé aux humains après une fuite d’un laboratoire de Wuhan», affirment des politiciens
AFP

À l’heure d’écrire ces lignes, la pandémie du coronavirus a fait plus de 68.000 morts dans le monde. Mais que savons-nous sur l’origine de ce nouveau virus chinois ? Des images inquiétantes d’une soupe aux chauves-souris avaient d’abord refait surface sur les réseaux sociaux avant que les scientifiques chinois ne rendent un premier avis en févier dernier. Selon eux, le pangolin, un petit mammifère à écailles menacé d’extinction, pourrait être l’animal qui a transmis le Covid-19 à l’homme. Ces deux hypothèses sont aujourd’hui balayées par des politiciens britanniques qui craignent que la pandémie ne résulte d’une fuite d’un laboratoire de Wuhan.

Comme le révèle The Mail on Sunday, ces hommes politiques expliquent que la piste d’une transmission par l’homme après une fuite d’un laboratoire en Chine est une piste qui n’est plus écartée. « Si les dernières informations ne contestaient pas que le virus était zoonotique, il n’est pas exclu que le virus se soit d’abord propagé aux humains après une fuite d’un laboratoire de Wuhan. Il existe une opinion alternative crédible à la théorie zoonotique basée sur la nature du virus. Ce n’est peut-être pas un hasard s’il existe ce laboratoire à Wuhan », a déclaré un membre du Cabinet Office Briefing Rooms. Des allégations très vite niées par le responsable de l’administration du Premier ministre Boris Johnson, ainsi que par l’ambassade de Chine.

Pourtant, la question se pose. En effet, selon des rapports locaux non vérifiés, des employés du laboratoire chinois auraient été infectés après avoir été aspergés de sang lors d’une manipulation. Ce n’est qu’après cet événement que la population aurait ressenti les premiers symptômes, d’où la piste d’une fuite du laboratoire. Le Professeur Richard Ebright, expert américain en biosécurité, s’est penché sur le sujet. Pour cet expert, bien qu’il soit suggéré que le coronavirus n’a pas été créé par des scientifiques, il aurait pu l’être facilement dans l’un des laboratoires de Wuhan : « Les preuves laissent une base pour exclure que le Covid-19 soit une construction de laboratoire, mais aucune base pour exclure un accident », a-t-il déclaré.

Carte, podcasts,...: découvrez notre offre «multimédias» sur la crise du coronavirus

PODCASTS

L’analyse des chiffres de ce lundi 6 avril, avec Sabrina Berhin  :

La nageuse Fanny Lecluyse nous explique son confinement et les implications sur ses JO :

La famille royale, à côté de la plaque en terme de communication depuis le début de la crise du coronavirus? Décryptage avec Dominique Henrotte  :

Vous pouvez également découvrir nos meilleurs contenus podcasts de la semaine dernière  :

NOMBRE DE CAS PAR COMMUNE