Abonnez-vous pour 1€

Coronavirus: De Wever critique certaines mesures fédérales, évoque une possible commission d’enquête pour les masques et pense déjà au déconfinement

Coronavirus: De Wever critique certaines mesures fédérales, évoque une possible commission d’enquête pour les masques et pense déjà au déconfinement

Le bourgmestre d’Anvers et président de la N-VA, Bart De Wever, critique les règles fédérales dans la lutte contre le coronavirus. Dans sa ville, la police se concentre « uniquement sur l’essentiel, les rassemblements et les mouvements non essentiels », a-t-il déclaré lundi dans De Morning sur Radio 1. « Nous nous améliorons, mais en termes d’application, je ne peux pas dire que la piste ait été bonne jusqu’à présent. »

À Anvers, 300 amendes ont été infligées le week-end dernier. « Dans une grande ville, il faut tenir compte du contexte, il y a beaucoup de familles nombreuses qui veulent sortir, beaucoup de personnes âgées, beaucoup de personnes seules, beaucoup de personnes qui ont peur de perdre leurs revenus. Une application draconienne n’a aucun sens dans ce contexte », déclare le bourgmestre. Demander à la police de verbaliser les gens qui sont assis sur un banc pendant un certain temps, ou demander aux gens dans les supermarchés leur adresse personnelle, n’est pas nécessaire selon De Wever.

La N-VA soutient les représentants du gouvernement minoritaire de la première ministre Sophie Wilmès, ainsi que neuf autres partis. De Wever ne veut pas être dans l’opposition en ce moment. « Cela n’a aucun sens, ce serait très aigre. Nous allons maintenant mettre en œuvre les mesures du mieux que nous pouvons. On fera les comptes du gouvernement après la crise ». Le président de la N-VA a évoqué la pénurie d’équipements de protection médicale. « Je peux imaginer quelque chose dans l’appel à une commission d’enquête sur ce sujet », a-t-on entendu.

Enfin, M. De Wever a souligné que les gouvernements doivent à présent élaborer rapidement une stratégie de sortie. « Nous devons avoir un plan de relance stratégique, lié à la suppression progressive des mesures. C’est absent et c’est inquiétant. Si nous n’y prêtons pas attention, une génération entière va souffrir de ce qui se passe maintenant ».

Carte, podcasts,...: découvrez notre offre «multimédias» sur la crise du coronavirus

PODCASTS

L’analyse des chiffres de ce lundi 6 avril, avec Sabrina Berhin  :

La nageuse Fanny Lecluyse nous explique son confinement et les implications sur ses JO :

La famille royale, à côté de la plaque en terme de communication depuis le début de la crise du coronavirus? Décryptage avec Dominique Henrotte  :

Vous pouvez également découvrir nos meilleurs contenus podcasts de la semaine dernière  :

NOMBRE DE CAS PAR COMMUNE

Notre sélection vidéo