Abonnez-vous à -50%

Coronavirus: une demandeuse d’asile conteste un ordre de quitter le territoire en plein confinement et alors que les frontières sont fermées

Belga
Belga

La jeune femme a décidé d’introduire, via son avocate, un recours auprès du Conseil du contentieux des étrangers contre l’ordre de l’Office des étrangers de quitter la Belgique qu’elle a reçu, samedi. Cet ordre est accompagné d’une demande de retour volontaire vers les Pays-Bas à signer dans les dix jours.

L’avocate de cette réfugiée, qui a subi des actes graves de traite des êtres humains au Qatar, s’étonne: «C’est incompréhensible qu’on demande aux personnes de signer une déclaration de retour volontaire dans les conditions actuelles, alors que toute l’Europe est soumise à des mesures strictes de confinement, que les frontières sont fermées et qu’il est demandé d’éviter les déplacements non urgents. Je pense que ces transferts devraient être suspendus.»

Carte, podcasts,...: notre offre «multimédias» sur le coronavirus

Pourquoi les prix de l'essence et du diesel ne repartiront pas à la hausse trop vite à la fin du confinement

La liste de nos 10 derniers podcasts  :

Carte du nombre de cas cumulés par commune  :

Notre sélection vidéo