Abonnez-vous pour 1€

Affaire conclue: Sophie Davant ne pèse pas ses mots et dit clairement à une vendeuse que l’objet qu’elle a apporté est moche! (vidéo)

Vidéo
Affaire conclue: Sophie Davant ne pèse pas ses mots et dit clairement à une vendeuse que l’objet qu’elle a apporté est moche! (vidéo)
Capture vidéo France 2

C’est bien connu, Sophie Davant n’est pas vraiment du genre à jouer les hypocrites. Et elle l’aura encore confirmé ce mercredi 8 avril lors du numéro inédit d’Affaire conclue diffusé sur France 2 ! Alors que Maud, sculptrice et plasticienne, venait proposer aux acheteurs de l’émission trois objets assez insolites, ces derniers n’ont pas vraiment fait l’unanimité… surtout pour Sophie Davant, qui a tout de suite demandé : « Qu’est-ce que c’est ? »

Maud a alors répondu à l’animatrice avec humour, elle qui redoutait la réaction de Sophie Davant : « J’avais peur que ça vous effraie un petit peu », s’exclame-t-elle, avant que Sophie Davant ne l’interrompe : « Mais c’est le cas ! ». De quoi déstabiliser la pauvre dame venue des Pyrénées-Orientales pour présenter ses trois objets… Mais Maud a alors poursuivi sa phrase : « Je me suis dit, est-ce que Sophie ne va pas trouver ça moche ? »… Et c’était sans compter sur une réponse hypocrite de l’animatrice : « Ben si ! », répond alors la maman de Valentine et Nicolas. Mais Maud n’a pas du tout été déstabilisée par ces réponses, qui auraient pu être légèrement vexantes : « Je m’en suis doutée. On les trouve moches d’abord, puis quand on les imagine pour ce que ça a produit, ça a fait rêver beaucoup de petites filles pendant ma région… », riposte Maud sous les rires incessants de Sophie Davant et Harold Hessel.

Et alors que Sophie scrute l’un des trois objets de très près pendant que Maud continue de raconter leur histoire, l’animatrice s’interroge : « C’est une tête de fille, ça ? ». « Ça, c’est une tête de poupon, c’était les bébés », répond Maud avant de donner davantage d’explications au sujet de cet objet.

Notre sélection vidéo