Abonnez-vous pour 1€

Décès à 74 ans de Guy Miserque, l’une des plus grandes légendes du hockey belge

Crédit
: Parc Hockey Club
Crédit : Parc Hockey Club

Considéré comme le meilleur joueur de sa génération entre les années 60 et 80, Guy Miserque a porté le maillot national à 190 reprises, à une époque où les matchs internationaux étaient bien moins nombreux qu’actuellement.

« Il était comme un frère pour moi », a réagi son ancien équipier Marc Legros. « Il a débuté sa carrière à l’âge de 8-9 ans au Park Woluwe, où son père était employé par le complexe sportif des Travaux publics. Nous avons remporté ensemble la Coupe de Belgique en 1964, avant qu’il ne parte à Uccle Sport où il a décroché une dizaine de titres de champion de Belgique. Il a participé aux JO de Tokyo, Mexico, Munich et Montréal, et aurait été à Moscou s’il n’y avait pas eu le boycott ».

Triple finaliste de la Coupe d’Europe des clubs champions (1976,1977, 1984), Guy Miserque, Stick d’Or de 1966, est décédé à la suite d’une longue maladie. Il était admiré pour son élégance dans le jeu mais aussi pour sa gentillesse et son esprit pédagogue, mise à profit durant sa carrière de professeur d’éducation physique.

En raison du confinement, les funérailles auront lieu dans l’intimité familiale, mais ses deux clubs de coeur prévoient de lui rendre hommage en septembre prochain.

Notre sélection vidéo