Abonnez-vous pour 1€

Coronavirus: les athlètes craignent les conséquences de la baisse des contrôles antidopage

Photonews
Photonews

La majorité des athlètes craignent que la réduction du nombre de contrôles antidopage, en raison de la crise de coronavirus, ne provoque des irrégularités dans les compétitions d’athlétisme plus tard dans l’année.

L’organisation indépendante des athlètes ’The Atheltics Association’ a effectué un sondage auprès de 685 athlètes de 82 pays. Il en est sorti que 78 % d’entre eux se soucient de la validité des résultats pendant le reste de la saison. En raison de la pandémie de Covid-19, le système de contrôle antidopage est quasiment à l’arrêt.

Quelque 82 % des athlètes ont confirmé qu’ils continuaient à s’entraîner malgré les mesures strictes afin de lutter contre la propagation du coronavirus alors que 86 % veulent reprendre la compétition en automne, si la situation sanitaire le permet.

Ce qui inquiète le plus les athlètes, ce sont les qualifications pour les Jeux olympiques de Tokyo, reportés à l’été 2021. World Athletics, la fédération internationale d’athlétisme, a annoncé cette semaine que la période de qualification était suspendue jusqu’au 30 novembre inclus. Près de 60 % des athlètes interrogés craignent des irrégularités si des athlètes peuvent reprendre la compétition le 1er décembre et d’autres non à cause des mesures encore en vigueur dans certains pays et pas d’autres.

Notre sélection vidéo