Abonnez-vous au journal de votre région et recevez en cadeau une montre connectée Samsung Galaxy Watch4 ou un robot multifonction Domo

Un premier déplacement de jeunes migrants des îles grecques vers le Luxembourg: la Belgique participe à l’initiative

Un premier déplacement de jeunes migrants des îles grecques vers le Luxembourg: la Belgique participe à l’initiative
Belga

Une poignée d’États européens s’étaient portés volontaires le mois dernier pour accueillir des mineurs non accompagnés coincés en Grèce et espérant une nouvelle vie en Europe. L’initiative avait suivi des appels à l’aide de la Grèce, confrontée à la soudaine « ouverture des frontières » promise par le président turc Recep Tayyip Erdogan, et ceux émis par des associations humanitaires, qui alertent depuis longtemps sur les conditions de vie insalubres et dangereuses dans les « hotspots » des îles grecques, surpeuplées de candidats à l’asile.

Initialement, la commissaire Ylva Johansson avait signalé que sept pays s’étaient manifestés, dont la France, le Luxembourg et l’Allemagne. La concrétisation des déplacements a cependant été ralentie, en mars, par la flambée de contaminations au coronavirus à travers l’Europe.

Ce n’est donc que cette semaine que l’opération débute, annonce mercredi la Commission, qui liste désormais 10 pays volontaires pour « participer » à l’initiative. La Belgique en fait partie, selon l’exécutif européen, qui cite aussi la Bulgarie, la Croatie, la Finlande, l’Irlande, le Portugal, la Lituanie et la Suisse. La ministre de l’Asile et de la Migration, Maggie De Block, avait pourtant laissé entendre la semaine dernière qu’il n’y avait pas (encore) d’engagement concret de la Belgique dans ce projet. Contacté mercredi, son porte-parole Florent Baudewyns précise que la position de notre pays n’a pas changé. La Belgique participe aux discussions techniques et écoute ce qui se passe, mais ne s’est pas engagée à prendre part à l’accueil.

« Davantage de relocalisations sont planifiées ces prochains jours et semaines », communique la commissaire Ylva Johansson. Dès ce week-end, 50 jeunes migrants non accompagnés seront ainsi dispatchés en Allemagne.

Selon la Commission, il y a en Grèce environ 5.000 mineurs non accompagnés, dont 1.500 sur les îles égéennes.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo