Abonnez-vous pour 1€

Une année passionnante pour les jeunes de l’AS Eupen en Élite 1

Nicolas Collubry, Jérôme Garnier et Rafael Diaz.
Nicolas Collubry, Jérôme Garnier et Rafael Diaz. - Archives KAS Eupen

« Pour nos équipes, ce n’était pas seulement une première, mais aussi un grand défi, dans lequel nous avons naturellement dû assumer de nombreuses défaites. Néanmoins, l’Élite 1 et la confrontation hebdomadaire avec les meilleures équipes de jeunes de Belgique ont été un excellent contexte pour développer davantage nos joueurs », rapporte Nicolas Collubry, le directeur sportif du département des jeunes de l’AS Eupen.

En vue de la saison 2019-2020, la Commission des licences de la Fédération belge de football avait classé les équipes de jeunes de l’AS Eupen pour la première fois dans la catégorie supérieure Élite 1.

Outre les critères sportifs, les efforts des clubs en faveur de leurs départements des jeunes ainsi que la qualification des entraîneurs sont déterminants pour la classification des 24 clubs professionnels dans les groupes Élite 1 et Élite 2. Fin mai, la Commission des licences décidera à nouveau quels seront les 12 clubs qui joueront la saison prochaine en Élite 1 et 2. En vue de cette décision, il est intéressant d’établir avec les coordinateurs des jeunes de l’AS Eupen le bilan de la saison raccourcie en Élite 1. Outre Nicolas Collubry, responsable des équipes U13 à U18, il s’agit de Rafael Diaz (U7-U9) et de Jérôme Garnier (U10-U12).

Rafael Diaz : « De bons matchs contre des grandes équipes »

« Dans le jeu à 5, que pratiquent les plus jeunes joueurs des U7 aux U9, il n’y a pas encore de championnat avec un classement et l’accent est moins mis sur le résultat. Néanmoins, nous avons montré, lors des rencontres avec des grands clubs comme Genk, le Standard de Liège ou Charleroi, que nous pouvons rivaliser avec de tels adversaires. Nos équipes, et surtout les joueurs, se sont bien développées individuellement, ce qui est la priorité à cet âge. J’attribue cette progression à la fois au bon travail de nos formateurs et de nos jeunes, mais aussi à la qualité des adversaires rencontrés chaque semaine aussi bien en Belgique qu’en Allemagne. Ainsi nous voyons des joueurs de plus en plus performants être attirés par notre formation et ainsi augmenter la qualité de nos noyaux pour l’avenir », résume Rafael Diaz, le coordinateur des équipes U7, U8 et U9 de l’AS Eupen.

Jérôme Garnier : « Nous avons appris à jouer à ce rythme »

Jérôme Garnier, responsable des groupes d’âge des U10 aux U12, où les matchs se jouent à 8 contre 8, revient également avec satisfaction sur cette saison 2019-2020. « Tout d’abord, nous bénéficions du bon travail de fond qui est réalisé avec les plus jeunes équipes du club. Ceux qui viennent chez nous ont déjà un très bon niveau. Dans la tranche d’âge U11 et U12, nous jouons déjà un championnat complet contre les autres clubs de l’Élite 1, mais il n’y a pas encore de classement établi. Bien sûr, les grandes équipes nous ont mis en difficulté, mais moins que je ne le craignais et nos joueurs ont beaucoup appris lors des matchs avec des adversaires aussi forts. Ainsi, nous sommes parvenus au deuxième tour à accrocher des équipes qui nous étaient nettement supérieures à l’aller. Nous pouvons donc dire que la saison a été difficile pour nous en termes de résultats, mais qu’elle nous a fait progresser en termes de formation de nos joueurs. C’était donc pour notre académie un nouveau pas en avant. »

Nicolas Collubry : « Nous étions impatients de jouer les Playoffs »

C’est chez les U13 que les jeunes doivent s’habituer à la vraie compétition, où le déroulement du championnat se reflète également dans un classement, mis à jour semaine après semaine. « Étant donné la force de nos adversaires, nous avons bien sûr subi de nombreuses défaites et l’année n’a pas été facile pour nos équipes des U13 aux U18 », rapporte Nicolas Collubry. « Mais c’est de ses propres erreurs que l’on apprend le plus, ainsi nous avons beaucoup appris et c’est pourquoi nous devons retenir les points positifs de notre premier championnat Élite 1. »

Au classement des équipes U15/U16/U18, l’AS Eupen a dû se contenter d’une position dans le dernier tiers du tableau (9 à 12).

Ainsi, l’AS Eupen aurait dû faire partie des participants aux Playoffs 2. » Nous étions impatients de cette nouvelle confrontation, avec 4 clubs de l’Élite 1 et les quatre meilleurs clubs de l’Élite 2. Il est très dommage, mais aussi tout à fait compréhensible, que ces Playoffs aient dû être annulés en raison de la crise du Coronavirus. Désormais, nos regards se tournent vers la préparation de la nouvelle saison et la décision de la Commission des licences en vue de la répartition des équipes de jeunes des 24 clubs professionnels en Élite 1 et Élite 2 », conclut Nicolas Collubry.

Foot amateur et chez les jeunes

Notre sélection vidéo