Abonnez-vous pour 1€

Juan Carlos Ferrero explique pourquoi la nouvelle génération n’a pas encore remplacé Federer, Nadal et Djokovic

@News
@News

Tout d’abord, Juan Carlos Ferrero n’a pas gardé que de bons souvenirs de sa collaboration avec Alexander Zverev. « Il avait beaucoup de hauts et de bas au cours d’un match et je pense que c’est pour cette raison qu’il n’a pas encore gagné un Grand Chelem. À l’entraînement, il passait trois heures sur le terrain, mais il ne produisait pas de la qualité plus de 1h30. Il y avait des protestations, des arrêts, de la colère et des distractions. À l’époque, nous sommes entrés en conflit en raison de son manque de ponctualité et de respect pour les membres de l’équipe, même si son père m’a beaucoup aidé. Il était vraiment très irrégulier », explique l’ancien numéro 1 mondial à nos confrères de l’Equipe.

Et il va encore plus loin au moment d’expliquer pourquoi Djokovic, Federer et Nadal n’ont toujours pas été remplacés par la nouvelle génération. « Gagner beaucoup d’argent quand vous êtes jeune peut vous donner le vertige. À ce moment, l’environnement du joueur et son rôle sont des facteurs clés. Ils ont trop de distractions hors du terrain. Je les regarde s’amuser sur Instagram et ne pas penser au tennis comme nous à l’époque. Pour vaincre Federer, Nadal ou Djokovic, Zverev et les autres doivent s’améliorer en dehors du terrain : de la diététique à la préparation physique ».

Notre sélection vidéo