Se chauffer efficacement ? Voici comment économiser sur votre facture de chauffage

Se chauffer efficacement ? Voici comment économiser sur votre facture de chauffage

RENDEZ VOTRE LOGEMENT EFFICACE EN ÉNERGIE…

La base pour se chauffer de manière durable est un logement efficace en énergie. Comment savoir si votre habitation est perfectible ? Quand vous achetez ou louez un bien immobilier, le vendeur ou le bailleur doit présenter un certificat de performance énergétique. Le coefficient PEB figurant sur celui-ci vous donne une indication de l’efficacité énergétique du logement ainsi que de sa consommation annuelle d’énergie. Depuis début 2019, le certificat PEB est assorti d’une étiquette énergie allant de A+ (très économe en énergie) à F (très énergivore). …

ET ISOLEZ

Vous voulez améliorer votre score PEB ou votre étiquette énergie ? Mieux isoler est un bon début. La majeure partie de la chaleur s’échappe par le toit. En isolant la toiture, vous pouvez déjà réduire les déperditions thermiques de votre habitation de 30 %. Et vous pouvez aller encore plus loin en isolant vos murs (- 25 %) et en faisant placer de nouveaux vitrages (- 15 %). Ces mesures vous aident à mieux isoler votre maison. Votre logement aura ainsi besoin de moins d’énergie pour votre chauffage, ce qui fera baisser votre facture. De plus, en isolant vos tuyaux de chauffage dans les pièces non chauffées comme la cave ou le garage, vous économisez jusqu’à 150 euros par an.

OPTIMISEZ VOTRE CHAUFFAGE…

Une fois votre habitation suffisamment isolée, il est temps de vous pencher sur votre installation de chauffage. Votre chaudière au mazout a une quinzaine d’années mais fonctionne encore parfaitement ? Inutile de la remplacer tout de suite. Moyennant quelques adaptations simples, vous pouvez optimiser votre installation et la rendre plus performante et plus économe en énergie. Un vieux brûleur consomme beaucoup d’énergie. En remplaçant cette pièce, votre chaudière transformera beaucoup plus efficacement l’énergie contenue dans le mazout en chaleur. N’oubliez pas non plus de faire entretenir votre chaudière une fois par an (c’est obligatoire !) et faites régler votre installation par un technicien.
Des conseils adaptés à votre  installation ? Surfez sur www.informazout.be/fr/optimisez-votre-installation

OU INSTALLEZ UNE NOUVELLE CHAUDIÈRE MAZOUT À CONDENSATION

Votre chaudière a plus de 20 ans ? Il est temps de la remplacer par un modèle récent. Une vieille chaudière au mazout de 20 ans et plus consomme 30 % d’énergie en plus qu’une nouvelle chaudière à condensation. La chaudière mazout à haut rendement la plus économe en énergie est une chaudière à condensation dotée du label A. Ce type de chaudière exploite la chaleur émanant des gaz de combustion et transforme presque toute l’énergie contenue dans le combustible en chaleur, avec un rendement utile pouvant atteindre 98 %. Votre logement est efficace en énergie et vous remplacez votre vieille chaudière par une chaudière mazout à haut rendement ? Vous pouvez alors économiser jusqu’à 30 % sur votre facture d’énergie. Vous récupérez donc rapidement le coût de votre investissement et réduisez qui plus est vos émissions de CO2 de 30 %. Calculez ce que vous pouvez économiser en remplaçant votre vieille chaudière au mazout: Rendez-vous sur www.informazout.be/fr/outils/simulateur-economies

Envie d’en savoir plus sur l’efficacité énergétique, le chauffage hybride avec des énergies renouvelables ou les combustibles neutres en carbone ?
Surfez sur www.informazout.be/fr/faq/guides et demandez un des guides pratiques.

Envie d’aller encore plus loin ?

Saviez-vous que vous pouvez combiner votre nouvelle chaudière au mazout avec des énergies renouvelables comme un chauffe-eau solaire ou une pompe à chaleur ? Vous économiserez ainsi encore 10 à 15 % supplémentaires sur votre facture d’énergie et réduirez vos émissions de CO2 de 40 à 50 %. De plus, de nouveaux combustibles renouvelables vont peu à peu remplacer le mazout classique. Vous pourrez donc bientôt remplir votre citerne de combustibles neutres en carbone. Vous n’avez rien à faire et pouvez sans problème continuer à utiliser votre installation au mazout existante.