Abonnez-vous pour 1€

Diamond League: les meetings d’Eugene et Paris reportés en raison du coronavirus, une exhibition à Oslo

photo news
photo news

Après les reports des rendez-vous de Doha (17 avril), dans une ville chinoise encore à définir (9 mai), Stockholm (24 mai), Naples (28 mai) et Rabat (31 mai), la Diamond League devait s’ouvrir à Eugene, aux Etats-Unis, le 7 juin.

Mais la pandémie de Covid-19 a contraint les organisateurs à repousser les rendez-vous dans l’Oregon et de Paris, prévu le 13 juin, à cause des restrictions de voyage mais aussi pour préserver la santé de tous les acteurs.

Quant au meeting suédois d’Oslo, programmé le 11 juin, il sera organisé sous un format différent et désormais appelé ’Impossible Games’. Cette exhibition rassemblera athlètes norvégiens et internationaux, dans le respect des mesures sanitaires.

Le Français Renaud Lavillenie et le Suédois Armand Duplantis, qui lui a ravi cet hiver le record du monde du saut à la perche (6,18 m), s’affronteront à distance le 11 juin. Duplantis sautera à la perche dans le mythique stade Bislett, sans aucun public, contre le local Sondre Guttmorsen, alors que le champion olympique 2012 Renaud Lavillenie concourra lui depuis le sautoir de son jardin à Pérignat-lès-Sarliève en France.

C’est désormais les meetings de Londres et de Monaco, prévus les 4 et 10 juillet, qui sont censés ouvrir la saison.

Le Mémorial Van Damme, à Bruxelles, doit accueillir cette Ligue de Diamant le vendredi 4 septembre pour ce qui constituait normalement son avant-dernière manche.

A noter que World Athletics, la fédération internationale d’athlétisme, espère pouvoir reprendre la saison en plein air les 8 et 9 août lors d’un weekend dévolu aux championnats nationaux.

Notre sélection vidéo