Abonnez-vous pour 1€

Coronavirus: l’hypoxie, la mort silencieuse qui fait des ravages chez les patients infectés au covid-19

Coronavirus: l’hypoxie, la mort silencieuse qui fait des ravages chez les patients infectés au covid-19
Belga

Si les symptômes du covid-19 peuvent paraître inquiétants, leur absence l’est tout autant. Richard Levitan, urgentiste à New York, a récemment découvert un phénomène intéressant chez les patients atteints par la maladie.

En effet, il était souvent confronté à des contaminés quasiment asymptomatiques, mais qui présentaient de graves défaillances après examen. Sans le savoir, ils étaient déjà dans un état critiques avant même d’avoir été dépistés.

Il apparaît que ces patients souffraient d’hypoxie, un manque d’oxygène dans les tissus qui peuvent avoir de graves conséquences au niveau des organes vitaux.

« Et voici ce qui nous a le plus surpris : ces patients ne présentaient aucune sorte de détresse respiratoire, alors que les radios mettaient en évidence les dégâts causés par la pneumonie dans la poitrine. », explique le Dr. Levitan. « Comment cela pouvait-il être possible ? »

En réalité, il s’agirait d’une particularité du Covid-19. Même s’ils ne le réalisent pas, les patients respirent plus rapidement et plus profondément, tout en expirant du dioxyde de carbone. Le « seuil de discernement » du patient va beaucoup plus loin que pour une pneumonie classique, ce qui crée un effet pervers : plus on diagnostique tardivement, plus les dégâts s’opèrent de façon exponentielle dans les poumons.

Notre sélection vidéo