Abonnez-vous pour 1€

Courrier suspect: la police de Dinant victime d’un canular de mauvais goût

La protection civile a dû se déplacer...pour rien.
La protection civile a dû se déplacer...pour rien. - Illustration : Belga

La protection civile est intervenue ce jeudi au commissariat de Dinant, siège de la police locale Haute-Meuse. Elle a été appelée suite à la réception d’un colis suspect. Ce n’était finalement rien de grave.

« C’était un canular, un peu de poudre dans une enveloppe », explique le commissaire Benoît Sonveau. « Ça se voyait avant d’ouvrir le courrier. On n’a même pas dû évacuer. Mais on a quand même dû suivre la procédure et appeler la protection civile. » Dans un tel cas, il vaut mieux effectivement ne prendre aucun risque.

Le courrier suspect comprenait une lettre d’injures et un peu de poudre blanche dans un sachet en plastique. « Ce n’était que de la farine », précise le commissaire Sonveau.

Si ce n’était rien de grave, le colis suspect aura quand même fait perdre du temps aux policiers. « Et à la protection civile ! Surtout qu’ils viennent de loin », souligne le commissaire Sonveau. La protection civile est en effet basée à Crisnée, près de Waremme, en province de Liège.

Notre sélection vidéo