Abonnez-vous pour 1€

Hockey sur gazon: la deuxième édition de la Pro League prolongée jusqu’en juin 2021

photo news
photo news

Actuellement, environ, un tiers des rencontres ont pu être disputées entre janvier et le début mars mais il est évident que ce ne pas demain que les matchs internationaux pourront reprendre vu les perspectives pour la fin de l’année. La solution proposée est donc la plus adéquate selon la Fédération internationale. « Compte tenu des dernières recommandations de l’OMS et de l’annonce concernant le report d’un an des Jeux olympiques de Tokyo 2020, il a été universellement convenu que la prolongation de la saison 2 jusqu’au milieu de 2021 était la ligne de conduite appropriée. Cela offrira les meilleures chances possibles de terminer cette édition tout en permettant à la FIH et aux Fédérations nationales de respecter les accords de diffusion et les partenariats commerciaux. »

Dans le même temps, la FIH a également déjà annoncé que la fenêtre pour la saison 3 de la Pro League sera comprise entre septembre 2021 à juin 2022 afin de « permettre une plus grande flexibilité en termes de programmation, réduisant la congestion des matches lors du premier semestre tout en contribuant à assurer une belle visibilité du hockey international durant une grande partie de l’année. »

« Discussions constructives »

Pour Thierry Weil, le CEO de la FIH, il était, en effet, quasi impossible aujourd’hui de déterminer une date de reprise pour la compétition. « Malgré les circonstances difficiles, les discussions ont été à la fois positives et constructives. Nous pensons tous avoir pris la bonne voie à suivre concernant cette 2e édition de la Pro League, en offrant une plus large période disputer les rencontres et en allégeant la pression sur les athlètes et le calendrier pour 2021. Les changements qui seront introduits pour la saison 3 constituent une autre étape importante dans l’évolution de cette fantastique compétition. »

Les Red Lions occupent actuellement la tête de la compétition après 6 rencontres (4 victoires et 1 partage). Les champions du monde doivent encore se rendre en Allemagne et accueillir l’Espagne, l’Argentine, la Grande-Bretagne et les Pays-Bas lors de cette édition. De leur côté, les Red Panthers pointent en 5e position après avoir disputé 4 rencontres en déplacement (1 victoire et 2 partages). Les joueuses belges devront encore se rendre en Chine et en Allemagne et recevoir les Etats-Unis, l’Argentine, la Grande-Bretagne et les Pays-Bas.

Notre sélection vidéo