Abonnez-vous à -50%

Jean-Pierre Lepine, bourgmestre de Quaregnon, sur l’arrivée de Georges-Louis Bouchez à la présidence du RFB: «Je ne mettrai plus les pieds au club»

Jean-Pierre Lepine, bourgmestre de Quaregnon, sur l’arrivée de Georges-Louis Bouchez à la présidence du RFB: «Je ne mettrai plus les pieds au club»
V.P.,F.Mi.

Grand fan de football devant l’éternel, le Borain Jean-Pierre Lepine avait œuvré dans l’ombre pour permettre aux dirigeants du Royal Albert Quévy-Mons et du Royal Francs Borains de se rencontrer, l’automne dernier. « Les premières rencontres se sont faites dans mon bureau à la commune de Quaregnon, en accord avec les bourgmestres de Mons et de Boussu. Le but était de réunir deux rivaux footballistiques, pour porter haut et fort les couleurs de notre région en un seul club phare », relate le bourgmestre de Quaregnon.

Sa mission accomplie, Jean-Pierre Lepine apprenait néanmoins le 11 avril dernier avec déception que les Francs Borains avaient dit « non » à la fusion.

Aujourd’hui, le maïeur se sent «trahi» après l’arrivée de Georges-Louis Bouchez à la présidence du club.

Foot amateur et chez les jeunes

Notre sélection vidéo