Abonnez-vous à -50%

Suite au Covid-19, la prison de Lantin libère cent détenus

Le directeur ne libère pas n’importe quel détenu de la prison de Lantin.
Le directeur ne libère pas n’importe quel détenu de la prison de Lantin. - Thomas Van Ass

Surpopulation. Voilà le mot qui résonne comme une évidence depuis une vingtaine d’années lorsqu’on évoque la prison de Lantin. Au plus fort de la surpopulation, en 2013, jusqu’à 1.100 détenus se partageaient les 650 cellules mais depuis l’avènement du coronavirus et le confinement, Lantin a connu une cure d’amaigrissement drastique. Aujourd’hui, elle n’héberge « plus que » 850 détenus. Soit, cent de moins que les 950 détenus habituels.

Où sont passés les autres ? Libérés ou en interruption de peine pour des raisons médicales dans le cadre de la crise sanitaire.

► Marc Brisy, le directeur de la prison : « Je suis à Lantin depuis 21 ans et je ne me souviens pas de chiffres aussi bas »

► On ne libère pas n’importe qui et pas n’importe comment

► En plus de ces libérations, les entrées de détenus se font plus rares

Notre sélection vidéo