En ce momentChangements ce 1r décembreDiables RougesCoupe du monde 2022CTR AwardsPermis de conduire Accueil Actualités Politique

Marc Van Ranst au centre d’une polémique: «Je ne vois pas pourquoi je ne pourrais pas»

L’idée que le virologue Marc Van Ranst soit invité des festivités du 1er mai du PTB ne passe pas chez tout le monde…

S’il y a bien un visage qui a la cote en cette période de crise sanitaire, c’est celui le Marc Van Ranst. Le virologue apparaît chaque jour dans les médias pour donner son avis et il fait partie des personnages de la crise en qui les citoyens ont, pour la plupart, confiance. Mais depuis ce lundi, la polémique enfle à son sujet.

En effet, Marc Van Ranst sera l’invité des festivités du 1er mai du PTB. Il est considéré par le parti des travailleurs belge comme un des héros de cette période sans précédent, au même titre qu’un chauffeur de bus, qu’un infirmier ou encore qu’un docteur cubain, et aura donc l’occasion d’échanger quelques mots avec Raoul Hedebouw et Peter Mertens.

« Pourquoi pas pour la N-VA ? »

Une invitation qui provoque pas mal de remous sur les réseaux sociaux, notamment. Mais un virologue peut-il se rendre à un événement politique ? « Je ne vois pas pourquoi je ne pourrais pas », explique Marc Van Ranst. « Ce sera un débat sur la crise du coronavirus. Je ferais ça pour les libéraux ou pour le CD&V avec plaisir. Et pourquoi pas pour la N-VA le 11 juillet [le jour de la fête nationale flamande, NDLR] ? C’est encore loin, mais mon agenda est loin d’être rempli », a-t-il expliqué ironiquement auprès des médias des nord du pays.

ISOPIX_24866402-004
Il n’empêche que, pour le politologue de la VUB Dave Sinardet, Marc Van Ranst devrait éviter de se rendre à cet événement : « Ce n’est pas une bonne idée », explique Sinardet. « C’est un secret de polichinelle que Van Ranst est attaché au PTB. C’est son choix évidemment, et il est libre de parler de ce qu’il veut. Mais ces jours-ci, il est une figure publique. Ça peut poser problème, les gens risquent de prendre son message scientifique moins sérieusement. En cette période, ce serait bien de rester bien loin des partis politiques. Parler politique, c’est autre chose qu’aller donner son avis dans une école ou dans une émission TV », poursuit Sinardet.

Marc Van Ranst ne cache pas que ses idées politiques sont « à trouver à gauche », mais se demande si quelqu’un peut réellement « prouver qu’un message politique se cache dans un conseil virologique ».

Précisons évidemment que les festivités du PTB, comme toutes les autres, auront évidemment lieu en ligne.

Notre sélection vidéo
Abonnement La Meuse, La Nouvelle Gazette, La Province, Nord Eclair et La Capitale A ne pas rater

Aussi en Politique

Voir plus d'articles