Le Pr Raoult remet en question la menace d’une 2e vague: «L’histoire du rebond, c’est une fantaisie inventée pendant la grippe espagnole» (vidéo)

Vidéo
Le Pr Raoult remet en question la menace d’une 2e vague: «L’histoire du rebond, c’est une fantaisie inventée pendant la grippe espagnole» (vidéo)
Capture Youtube

Alors que le déconfinement est évoqué dans plusieurs pays européens et commence à se dessiner sous diverses formes, de nombreux experts ont exprimé leur inquiétude quant à une possible résurgence du virus quand la population sortira de son isolement. Beaucoup évoquent ainsi une deuxième « vague » de l’épidémie, qui reprendrait de plus belle dès que les contacts sociaux reviendront à la normale.

Pour le professeur Didier Raoult, un des médecins les plus médiatisés en France et connu pour ses prises de positions contrastées, il n’en est rien. « L’histoire du rebond, c’est une fantaisie inventée lors de la grippe espagnole », soutient le médecin, qui a notamment été un des premiers à prôner l’efficacité de la chloroquine contre le coronavirus. Il affirme ainsi que la plupart des épidémies se construisent sous forme de « cloche ». « Ça se passe en une seule courbe. J’ai horreur de prédire, mais cette manière de se construire (en cloche) est assez usuelle pour les épidémies. Elles ont disparu dans le temps, bien avant qu’on ait des moyens pour les contenir. L’humanité n’est morte d’aucune épidémie, c’est comme ça. Les épidémies commencent, s’accélèrent, culminent – c’est le moment maximal de transmissibilité –, et on ne sait pas pourquoi », explique Didier Raoult dans une vidéo publiée sur youtube par l’Institut qu’il dirige, l’IHU Méditerranée Infection.

Le médecin avance ainsi les résultats d’une étude, réalisée par des chercheurs de Singapour, selon laquelle 97 % des cas de contamination au coronavirus auront eu lieu autour du 7 mai en France. Il rejoint en ce sens le président Emmanuel Macron, qui s’est lui aussi basé sur cette étude pour poser les bases de son déconfinement.

Notre sélection vidéo