Abonnez-vous pour 1€

Sophie Wilmes l’annonce: la première phase du déconfinement commencera bel et bien le 4 mai, l’évolution de l’épidémie va dans le bon sens

Sophie Wilmes l’annonce: la première phase du déconfinement commencera bel et bien le 4 mai, l’évolution de l’épidémie va dans le bon sens
Belga Images

Selon ces experts, « l’évolution actuelle de l’épidémie du covid-19 permet d’activer le 4 mai, comme prévu, la phase 1A du plan belge de déconfinement », indique le communiqué.

Les experts insistent pour que les « mesures de protection, de testing et de tracing soient opérationnelles le plus rapidement possible ».

L’arrêté royal qui contient les mesures liées à cette phase sera publié jeudi.

Vendredi, après huit heures de réunion, le Conseil National de Sécurité -qui associe également le gouvernement fédéral et les ministres-présidents- a accouché d’un processus de déconfinement en plusieurs phases.

La première phase s’articule autour de deux dates. La première est lundi. Dans la sphère économique, le télétravail restera la règle dans la mesure du possible mais les partenaires sociaux ont validé un guide de bonnes pratiques qui permettra de remédier à l’impossibilité de respecter les distances de sécurité dans une entreprise, par exemple par le port du masque.

L’accès classique aux soins de santé reprendra également de manière graduelle afin de permettre à tout un chacun de se faire soigner normalement. La plupart des soins non urgents ont été reportés pour permettre aux hôpitaux de se concentrer sur le coronavirus et éviter la contamination d’autres patients mais bon nombre de personnes, par exemple des malades chroniques, doivent être à nouveau pris en charge normalement.

Les écoles de même que les commerces resteront fermés. Seule exception : les merceries et magasins de tissu. L’un des instruments du déconfinement est en effet le port du masque en tissu, qui protège l’entourage du porteur, ou éventuellement une écharpe ou un bandana. Il sera obligatoire dans les transports en commun dès le 4 mai.

La règle imposant de rester chez soi, sauf déplacement pour se rendre au travail, faire des courses ou pour des soins, reste d’application. L’activité physique en extérieur sera permise avec deux personnes au maximum en respectant les distances de sécurité. L’activité sportive pourra aussi reprendre mais à l’air libre et sans contact.

Un autre instrument du déconfinement est le traçage des malades et des personnes qu’ils ont fréquentées. Un système reposant sur des call centers se met en place. Les Régions s’activent pour commencer dès le 4 mai par une phase de test avant un lancement en rythme de croisière le 11 mai, quand la phase 1B devrait commencer avec la réouverture des commerces.

Notre sélection vidéo