Abonnez-vous pour 1€

La fin de la pandémie de coronavirus? Prévue le 2 septembre en Belgique et le 15 août en France, selon l’intelligence artificielle

La fin de la pandémie de coronavirus? Prévue le 2 septembre en Belgique et le 15 août en France, selon l’intelligence artificielle

Ces chercheurs font partie du Data-Driven Innovation Lab de l’Université des technologies et du Design de Singapour. Pour effectuer leurs prévisions, ils encodent dans un système informatique les données des cas de contamination, des cas de guérison et le pourcentage de transmission au sein de la population sont analysés.

« Le site fournit une surveillance prédictive continue des développements de Covid-19 en complément de la surveillance des cas confirmés. Le modèle SIR (NDLR. Dans le cas d’un modèle SIR, un individu commence sain, peut devenir infecté puis se remettre de sa maladie avec une immunisation) est régressé avec des données mises à jour quotidiennement de différents pays pour estimer les courbes du cycle de vie de la pandémie et prédire quand la pandémie pourrait se terminer dans les pays respectifs et dans le monde. La prévision a été lancée par simple curiosité pour savoir quand Covid-19 pourrait se terminer à Singapour, où nous vivons, puis a été étendue à d’autres pays en réponse aux demandes des visiteurs du site. Depuis le 18 avril, le site a reçu de manière inattendue des millions de visiteurs du monde entier », expliquent les scientifiques qui s’occupent du projet « Quand finira le Covid-19 ».

Alors quand en aurons-nous fini avec le Coronavirus ? Avec les dernières données du 2 mai (le 27 avril pour la Belgique, le modèle belge n’a plus été mis à jour depuis), la date « théorique » de fin de la pandémie du Covid-19 est prévue en Belgique le 2 septembre 2020.

Au Royaume-Uni, ce serait le 8 septembre, en Espagne, le 9 septembre, en Italie, il faudra attendre le 10 septembre et aux États-Unis, le 1er octobre. Toujours selon ce modèle théorique, la France pourrait être débarrassée du virus avant nous. La date du 15 août est évoquée par le modèle des scientifiques.

Il en va de même pour l’Allemagne (14 août) et les Pays-Bas (3 août). En ce qui concerne le monde entier, il faudra attendre le 14 décembre 2020 pour que cette pandémie prenne fin. Ces dates ne sont toutefois pas figées, elles évoluent en fonction des nouveaux cas et de la situation sanitaire des différents pays. Entre deux mises-à-jour, les prédictions du modèle basé sur l’intelligence artificielle peuvent d’ailleurs fortement évoluer. Elles ne prennent aussi pas en compte une possible « seconde vague » de l’épidémie. Tous les modèles présents se trouvent sur cette page, mise à jour avec les dernières données.

Que des prévisions !

Les scientifiques rappellent toutefois qu’il s’agit de prévisions. « Le modèle et les données ne sont pas adaptés aux réalités complexes, évolutives et hétérogènes des différents pays. Les prévisions sont par nature incertaines. Les lecteurs doivent prendre toutes ces prévisions avec prudence. Un optimisme excessif fondé sur certaines dates de fin prévues est dangereux car il peut relâcher notre discipline et nos contrôles et provoquer une résurgence du virus et de l’infection, ce qui doit être évité », précisent-ils sur leur site. « C’est tout à fait vrai, ces données sont objectives et fiables mais incertaines. Restons donc confinés », conclut un épidémiologiste belge.

Carte, podcasts...: notre offre «multimédias» sur la crise du coronavirus

Le style des conférences de presse du Centre de crise change…(Alison Verlaet)

Le déconfinement en Belgique ce 4 mai: ce qui est autorisé et ce qui reste interdit(Benoit Jacquemart)

Nos 10 derniers podcasts sur la crise du coronavirus :