Licencié, un employé pète les plombs et fonce sur la Ferrari de son patron avec son camion (photos)

Photos
Licencié, un employé pète les plombs et fonce sur la Ferrari de son patron avec son camion (photos)
Capture Facebook

Tout est allé très vite pour ce chauffeur américain. Quatre jours avant les faits, comme le raconte le site Carscoops, celui-ci était engagé par une société basée à Chigaco. Sauf qu’après une seule livraison, il s’est révélé inapte au travail demandé et a donc été licencié, non sans partir avec une indemnité. N’est-elle pas suffisante ou le chauffeur estimait-il avoir traité injustement, toujours est-il que celui-ci a décidé de se venger de son ancien patron.

Pour cela, il s’est d’abord assuré que le patron était le propriétaire de la Ferrari qui trônait fièrement à l’extérieur de l’entreprise. Lorsqu’il a eu la confirmation du principal intéressé, il lui a simplement glissé ces mots : « Vous allez découvrir ce qui se passe lorsque vous me trompez ». Le chauffeur s’est ensuite dirigé vers un camion, s’est placé derrière le volant et a foncé en direction de la voiture estimée à près de 375.000 euros.

Truck vs Ferrari

Si le patron a bien tenté de l’arrêter, risquant pratiquement de se faire écraser, il n’a rien pu faire pour protéger sa voiture. « Il a commencé à courir vers un camion, a sauté dedans et a commencé à faire tourner les roues comme un fou. Le propriétaire a couru après lui, a essayé de l’arrêter mais il a fermé la porte sur sa main, le faisant presque tomber sous le camion », explique une source de Carscoops. « Puis il a percuté une fois la voiture, s’est arrêté et a continué plusieurs fois. »

Ce n’est finalement qu’une fois le camion à moitié au-dessus de la Ferrari que le chauffeur s’est arrêté. Avant, évidemment, que le patron appelle la police et qu’il ne se fasse arrêter.

Notre sélection vidéo