Abonnez-vous pour 1€

À Marcinelle, un centre d’accueil temporaire pour migrants a ouvert en plein confinement, face à une demande urgente

À Marcinelle, un centre d’accueil temporaire pour migrants a ouvert en plein confinement, face à une demande urgente
D.R.

Depuis un an et demi, Fedasil fait face à une crise de l’accueil causée par la prolongation des traitements des dossiers et l’augmentation des demandes d’asile. Dans ce contexte, un besoin de places supplémentaires dans les centres d’accueil s’est fait ressentir, comme l’indique Benoît Mansy, porte-parole de Fedasil.

Fin 2019, Fedasil a donc lancé un appel d’offres, proposant à des sociétés volontaires de gérer un centre d’accueil.

À Marcinelle, c’est donc la société privée My Assist qui a répondu à l’appel d’offres et qui gère maintenant le centre ouvert de 174 places pour une durée d’un an.

► « Dans le marché public, cette durée pourrait être prolongée si besoin », précise Benoît Mansy.

► Fin mars, le centre de Marcinelle a ouvert ses portes aux demandeurs d’asile, en plein confinement.

Notre sélection vidéo