Une mauvaise nouvelle pour votre facture d’internet? Telenet et Orange mettent en garde... les consommateurs francophones et bruxellois

Une mauvaise nouvelle pour votre facture d’internet? Telenet et Orange mettent en garde... les consommateurs francophones et bruxellois

Telenet s’attend à une adoption formelle «sous peu» et sans modification substantielle des tarifs de gros du câble, réagit ce mardi l’opérateur après le feu vert donné par la Commission européenne au projet de décision en la matière de la Conférence des régulateurs des communications électroniques (CRC). L’entreprise s’attend à ce que les tarifs entrent en vigueur dans les prochains mois.

Les tarifs de gros concernent l’accès d’autres opérateurs, en particulier Orange, aux réseaux câblés de Telenet, Brutélé et Voo, des infrastructures qui sont alors louées.

La Commission européenne a approuvé la semaine dernière les projets de décision de la CRC. Constituée de l’Institut belge des postes et des télécommunications (IBPT) et des trois régulateurs médias communautaires (CSA, Medienrat et VRM), elle s’était dite satisfaite lundi soir que la Commission n’émette pas de «doutes sérieux» et que son feu vert ne soit pas assorti d’objections majeures.

La Commission, qui n’a pas d’objections majeures au projet de décision, formule cependant deux commentaires, reconnaissait la CRC. Elle considère en effet qu’il existe un risque de sur-récupération des coûts, en particulier pour les vitesses internet les plus élevées. Elle demande également aux différents régulateurs de réexaminer s’il y a lieu d’inclure la télévision analogique dans un modèle de coûts fondé sur un opérateur efficace qui, selon la Commission, ne maintiendrait pas nécessairement la télévision analogique en service pendant toute la période de régulation.

«Dans sa lettre, la Commission demande à la CRC/à l’IBPT de contrôler si la tarification pour les vitesses internet les plus élevées ne risque pas d’entraîner une sur-récupération des coûts. Ces points ont déjà été abordés et justifiés par la CRC dans son projet de décision et devraient continuer à inciter la promotion des investissements dans les réseaux à haut débit», répond Telenet.

L’opérateur assure vouloir continuer à investir dans un réseau de haute qualité et rappelle qu’il propose déjà aujourd’hui des vitesses en Gigabit à travers la Flandre et là où il est présent à Bruxelles et en Wallonie.

Lundi soir, Orange, très concerné par le projet de décision des régulateurs, avait de son côté pointé le «risque d’une surcompensation injustifiée des coûts des câblo-opérateurs, au détriment des consommateurs belges», tel que relevé par la Commission européenne. L’entreprise avait dès lors appelé la CRC à adapter au plus vite ces tarifs à la baisse.

Notre sélection vidéo