Abonnez-vous pour 1€

Coronavirus: l’industrie du voyage plaide pour un maintien des bons à valoir au lieu de remboursements

Coronavirus: l’industrie du voyage plaide pour un maintien des bons à valoir au lieu de remboursements
Photonews

Cette réglementation court actuellement jusqu’au 20 juin et implique que les vacanciers peuvent recevoir un bon à valoir pour un voyage annulé en raison de la crise sanitaire liée au coronavirus. S’ils n’utilisent pas ce coupon dans l’année, ils peuvent alors obtenir un remboursement. Cependant, ce système va à l’encontre des recommandations formulées jeudi par la Commission européenne, selon lesquelles les consommateurs devraient pouvoir choisir entre un remboursement ou un bon à valoir.

À l’heure actuelle, la Belgique n’a pas encore pris position sur ces recommandations de la Commission. Dans une communication commune, les différentes associations professionnelles ABTO (Association of Belgian Travel Organisers), UPAV (Union professionnelle des agences de voyages), FBAA (Fédération belge des exploitants d’autobus et d’autocars) et VVR et Vlara pour la Flandre déclarent « étudier quelle sera la réponse en coopération avec le ministre Muylle ».

Douze pays européens, dont les Pays-Bas et la France, ont développé un système de bons similaires.

En Belgique, la ministre de l’Économie Nathalie Muylle a autorisé les agences de voyages à émettre un coupon au lieu d’un remboursement. Cela devait donner aux entreprises de l’oxygène supplémentaire pour faire face aux problèmes de liquidité.

Actuellement, le système de bons s’applique toujours en Belgique. « Les associations professionnelles encouragent leurs membres à expliquer à leurs clients qu’il est intéressant pour tout le monde d’utiliser ce coupon au lieu d’un remboursement en espèces », souligne Pierre Fivet, porte-parole de l’ABTO. « Un remboursement est impossible aujourd’hui : les petites et les grandes organisations n’ont plus d’argent. Les fournisseurs ont été payés et les rapatriements en début de crise ont également coûté beaucoup d’argent. »

Carte, podcasts...: notre offre «multimédias» sur la crise du coronavirus

Coronavirus : l’analyse des chiffres de ce jeudi 14 mai(Pierre Nizet)

Coronavirus : comment investir votre argent dormant?(Pierre Nizet)

Sexe, libido et confinement : attention, danger  ! (Alison Verlaet)

Pourquoi il est très important de baisser la planche de votre toilette avant de tirer la chasse(Pierre Nizet)

Nos 10 derniers podcasts sur le thème du coronavirus