Abonnez-vous pour 1€

Coronavirus: Pierre-Yves Jeholet et Valérie Glatigny à la rencontre des équipes du CHU UCL à Godinne

Coronavirus: Pierre-Yves Jeholet et Valérie Glatigny à la rencontre des équipes du CHU UCL à Godinne
Photonews

Cet hôpital universitaire a accueilli 24 patients atteints par le Covid dans son unité dédiée de soins intensifs et dans d’autres services, comme celui réservé au réveil des patients après une opération. Une partie provenait d’autres régions de Wallonie et de Bruxelles, a expliqué le directeur général du CHU UCL, Benoît Libert, à ses hôtes.

Seul hôpital universitaire de Wallonie à côté de celui de Liège, le CHU UCL Namur gère au total 946 lits agréés à Godinne, Dinant et Namur et occupe 4.500 collaborateurs, dont quelque 500 médecins. Il dispose aussi de structures d’hébergement de personnes âgées et d’accueil de la petite enfance, ce qui lui permet de proposer une offre de soins et de services complète à ses patients.

Tout en saluant le travail « formidable » de ses équipes, M. Libert a souligné combien la charge de travail avait été importante au plus fort de la crise du Covid-19. D’autant plus que de nombreux patients non-Covid ont continué à être soignés, dont une proportion importante de patients français venant de la botte de Givet, voire d’au-delà. L’hôpital a ainsi effectué quatre transplantations pulmonaires – une spécialité pour laquelle il est le premier centre en Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB) – pendant cette période.

Il a aussi mis l’accent sur les difficultés rencontrées en matière d’approvisionnement en matériel. « Au début, on manquait de tout… (maintenant on reste) en difficulté pour les produits pharmaceutiques, dont les réactifs (nécessaires pour réaliser des tests) », a souligné le directeur en remerciant les autorités politiques pour le soutien apporté au monde médical. « C’est à nous de dire merci », a répliqué M. Jeholet (MR), en insistant sur « la qualité de nos soins de santé » et « de nos équipes » soignantes, avant une visite de l’établissement et notamment des unités de soins intensifs.

Mme Glatiny s’est pour sa part déclarée « surprise par l’extrême motivation du personnel » et l’expertise de cet établissement.

Elle a rappelé que le gouvernement francophone avait dégagé 7,8 millions d’euros pour soutenir les quatre hôpitaux universitaires que compte la FWB – les Cliniques universitaires Saint-Luc et l’Hôpital Erasme à Bruxelles, le CHU de Liège et le CHU Mont-Godinne. « Il conviendra de continuer notre soutien aux hôpitaux, en particulier les hôpitaux universitaires, et à leurs besoins » à terme, a ajouté la ministre MR.

Notre sélection vidéo