Abonnez-vous pour 1€

Camion charnier en Angleterre: un homme arrêté en Irlande, il est soupçonné d’être l’organisateur

Camion charnier en Angleterre: un homme arrêté en Irlande, il est soupçonné d’être l’organisateur
Isopix

Ronan Hughes, 40 ans, est sous le coup d’un mandat d’arrêt européen pour 39 charges d’homicide involontaire et aide à l’immigration illégale.

Le 23 octobre, les cadavres de 31 hommes et de huit femmes, dont deux adolescents de 15 ans, avaient été découverts à bord d’un conteneur dans la zone industrielle de Grays, à l’est de Londres. Le conteneur provenait du port belge de Zeebruges.

« L’accusé est soupçonné d’avoir organisé et contrôlé les chauffeurs », a déclaré vendredi le procureur Ronan Kennedy devant la Cour pénale de Dublin.

Le suspect a comparu par visioconférence, portant un survêtement gris.

Il n’a pas pris la parole, laissant son avocat contester la validité du mandat d’arrêt européen émis à son encontre, arguant que cette affaire internationale ne tombait pas sous la seule juridiction du Royaume-Uni.

« Le tribunal ne devrait pas s’engager dans ce débat fantaisiste », a répondu le procureur Kennedy au juge Paul Burns.

Ce dernier a annoncé que la prochaine audience aurait lieu le 12 juin, maintenant en attendant Ronan Hughes en détention.

Au total, cinq personnes ont déjà été inculpées dans cette affaire dite du camion charnier. Le chauffeur du véhicule, Maurice Robinson, 25 ans, a plaidé début avril coupable d’homicides involontaires devant un tribunal londonien.

Le drame a mis en lumière les dangers de l’immigration clandestine, avec des trafiquants sans scrupule qui profitent de la vulnérabilité des candidats, ces derniers finissant souvent dans des bars à ongles ou des fermes à cannabis illégales au Royaume-Uni, réduits à un état de semi-esclavage.

Notre sélection vidéo