Abonnez-vous pour 1€

Waasland-Beveren ne se résigne pas à la relégation et va étudier «comment contester cela»

Waasland-Beveren
Waasland-Beveren - Photo News

L’AG des clubs professionnels a voté vendredi à 84 pour cent pour la relégation en D1B de Waasland-Beveren, lanterne rouge de la D1A après 29 journées de compétition.

Les 23 clubs professionnels habilités à voter ont approuvé vendredi soir la proposition de considérer le classement de division 1A de la saison 2019-2020 comme définitif après 29 journées de compétition et d’en tirer les conséquences sportives. Ainsi le Club Bruges est champion et Waasland-Beveren relégué.

Jeudi matin, il n’y avait toujours pas de problème pour Waasland-Beveren. Une compétition avec 18 équipes en D1A semblait se dessiner, ce qui aurait permis d’éviter la relégation sportive. «Nous sommes très surpris, même si nous nous sommes sentis mal depuis jeudi soir», dit De Jonghe.

La seule bonne solution pour Waasland-Beveren était de continuer avec 18 équipes en D1A. «Que nous allons prendre de nouvelles mesures est un fait établi. Nous en discuterons d’abord en interne. Nous sommes toujours combatifs et nous ne nous contenterons pas de l’accepter. Pour nous, le football se joue sur le terrain. Malheureusement, le championnat n’a pas pu être terminé. Si nous échouons après 30 journées de jeu, nous pourrions nous y résigner. Mais tant qu’il y a une opportunité, nous devons être capables d’en tirer le meilleur parti. Malheureusement, ce n’est pas possible sur le terrain. Une compétition inachevée ne doit pas être considérée définitive».

La dernière fois qu’un championnat de football belge a été interrompu prématurément, c’était pendant la Seconde Guerre mondiale. «Et même alors, le championnat avait été annulé», dit De Jonghe. «Cela ne devrait pas être surprenant en soi. Le problème de la Pro League est bien connu : chaque club préfère balayer devant sa propre porte. Nous devons commencer à nous poser des questions sur la composition de la Pro League».

«Descendre en D1B, ce n’est pas un cadeau. Ces dernières années, nous avons vu de nombreux exemples de clubs qui n’y ont pas réussi. Il n’est pas évident de revenir en D1A», a conclu De Jonghe.

Foot amateur et chez les jeunes

Notre sélection vidéo