Abonnez-vous pour 1€

Mehdi Bayat ambitieux pour la saison prochaine: «Charleroi visera le Top 4»

Mehdi Bayat a répondu aux questions des fans.
Mehdi Bayat a répondu aux questions des fans. - Belga

Mehdi Bayat a répondu aux principales interrogations des supporters ce samedi en début après-midi lors d’un « Facebook Live ». Il est revenu à la fois sur les dernières semaines particulièrement compliquées, mais a également évoqué le futur. Un futur toujours ambitieux pour le matricule 22.

Sur la fin de saison. « On espérait continuer sur la lancée qui était la nôtre après nos beaux succès contre le Standard et à Gand, mais le Covid-19 a stoppé notre championnat. Depuis ce vendredi, nous sommes officiellement troisièmes du championnat 2019-2020. Je félicite donc le champion brugeois, mais aussi Gand, 2e, et tout le Sporting pour cette formidable troisième place, fruit d’un travail collectif qui ouvre les portes européennes. À ce moment précis, Charleroi est qualifié pour les poules de l’Europa League, mais la finale de Coupe de Belgique peut encore se jouer le 1er ou le 2 août. Si c’est le cas et que l’Antwerp gagne ce match, il aura mérité sa place en poules et nous devrons alors passer par les tours préliminaires pour espérer rejoindre les poules. »

Sur les abonnements. « Tous les abonnés lors de la dernière phase classique bénéficieront de deux places gratuites lors de la réception de Courtrai la saison prochaine en championnat. Cela se fera bien entendu dans la limite des places disponibles. Concernant les supporters qui avaient déjà un abonnement pour les Playoffs 1, ce montant sera déductible lors de la prise d’abonnement la saison prochaine (NDLR, qui débutera ce 19 mai). Dans le cas où quelqu’un ne voudrait pas reprendre son abonnement, nous rembourserons ce qui est à rembourser s’il y a lieu de le faire. Nous devrons vraisemblablement recommencer le championnat à huis clos, avec un maximum de deux matches à domicile par équipe, sous réserve de l’évolution de la situation. Si les fans ne peuvent assister aux matches à cause du huis clos, nous trouverons là aussi un moyen de compenser ces pertes. »

Sur la reprise des entraînements. « Les joueurs sont en congé de manière à ce qu’ils puissent se reposer ou rentrer chez eux quand c’est possible. La reprise des entraînements est prévue le 15 juin, ce qui permettra de préparer le début du championnat, prévu le week-end du 7 août. Nous allons mettre en place un protocole très clair avec le soutien de la Pro League et de la Fédération pour assurer la santé des joueurs, qui est une priorité absolue. Nous espérons qu’il y aura une capacité de tests en suffisance pour tester les joueurs quand il le faut et ainsi lutter contre la propagation du virus. C’est une responsabilité sociétale de tout faire pour ne pas surcharger à nouveau les hôpitaux. »

Sur les conséquences financières du Covid-19. « Le Sporting a évidemment souffert, peut-être encore plus que d’autres clubs puisque des recettes importantes ont été perdues à cause de l’annulation des PO1. La situation est compliquée, mais la bonne santé financière du club depuis plusieurs années a permis d’absorber le choc et nos projets ne sont pas remis en question. Cependant, si nous ne pouvons pas rejouer avec du public avant septembre ou au-delà, cela aura un impact sur les finances du club. Nous devons donc continuer à faire attention tant qu’il n’y a pas de certitudes sur l’évolution des choses. »

Sur le prochain mercato. « On va comme d’habitude essayer de pratiquer une politique de stabilité. Nous sommes un des clubs les plus stables d’Europe et nous allons continuer dans cette même logique. Si nous participons à la phase de poules de l’EL, nous devrons peut-être avoir un noyau un peu plus étoffé qu’actuellement puisque nous lutterons sur trois tableaux. Nous avons déjà discuté avec Karim Belhocine pour dessiner les contours du futur noyau. L’idée sera de garder un maximum de joueurs de l’effectif. Nous avons reçu des offres pour certains joueurs, mais elles ne sont pas satisfaisantes et les joueurs se sentent bien à Charleroi, où ils ont aussi la volonté de goûter à l’Europe après avoir tout fait pour l’atteindre. Par ailleurs, nous ferons les réglages qu’il y aura lieu de faire. Pour ce qui est de Kaveh Rezaei, nous allons discuter de sa situation avec le FC Bruges. Il faudra voir quelle sera la vision du Club par rapport à Kaveh. Ce dernier est très heureux à Charleroi, mais il sait qu’il appartient à Bruges. Nous verrons ce qui est possible pour le garder, que ce soit via un prêt ou non. Concernant Guillaume Gillet, qui a la volonté de revenir en Belgique d’après ce que je sais. C’est un joueur exceptionnel qui sort d’une très bonne saison à Lens. Il a 36 ans et de l’expérience. Il pourrait donc être une possibilité et on verra comment les choses peuvent se passer. Si une entente est possible, il serait anormal de notre part de ne pas y réfléchir. Par rapport à Nicolas Penneteau, nous avons eu une discussion et la volonté est de continuer avec lui. On verra comment se passeront les discussions, mais la volonté est de poursuivre ensemble et lui souhaite terminer sa carrière à Charleroi. Il mérite de continuer à nos côtés. »

Sur les objectifs de la saison prochaine. « Notre volonté sera de nous qualifier pour les PO1 (NDLR, et donc de terminer dans le Top 4). La concurrence sera rude, mais on essayera d’être dans les quatre meilleures équipes du pays. On va œuvrer pour maximiser les chances de réussite. Concernant l’Europe, si nous devons passer par des tours préliminaires, on essayera de rejoindre les poules. Si nous sommes directement dans celles-ci, nous essayerons d’être un acteur de ces poules. Quand on voit les résultats de certains clubs belges sur la scène européenne ces dernières saisons, on a les facultés pour jouer un rôle dans cette compétition. Pour la Coupe de Belgique, j’ai déjà dit que je ne souhaitais plus en parler et je laisserai donc le staff et les joueurs montrer ce qu’ils veulent faire de cette compétition. »

Sur le futur stade. « Le projet n’est certainement pas abandonné. Nous avons pris un peu de retard évidemment, à cause de la situation sanitaire, mais on continue à travailler à distance pour respecter les délais convenus. Et au moment où je vous parle, l’espoir est toujours d’être dans le nouveau stade en août 2024, mais cela dépendra évidemment de l’évolution de la situation. La volonté est toujours de doter le club de cet outil primordial pour continuer à grandir. Le stade reste l’axe prioritaire du plan « Horizon 2024 » et nous y travaillons. »

Sur le foot féminin. « On part de zéro, c’est un vrai défi. Nous avons la chance de pouvoir compter sur Gérard Linard qui vient nous aider à développer ce projet. C’est important pour la région de Charleroi d’avoir une section féminine afin de permettre aux filles de pouvoir jouer au foot dans un cadre et un contexte agréables. »

Sur le Mambourg en Coupe d’Europe. « Le stade est actuellement en catégorie 3 et répond donc aux normes pour y disputer les éventuels tours préliminaires. Si on va en poules, que ce soit directement ou via les tours préliminaires, il faudra alors qu’il soit en catégorie 4. Tous les efforts et investissements seront faits afin de pouvoir jouer au Mambourg. Il est impossible pour nous d’envisager d’aller jouer ces matches ailleurs qu’à Charleroi. Tout le nécessaire sera donc fait pour que ce soit donc possible de jouer chez nous. »

Sur le départ de Proximus, sponsor principal du club. « C’est une mauvaise nouvelle, c’est indéniable. En dehors de l’aspect financier, j’ai été vraiment touché à titre personnel par ce départ pour la bonne et simple raison que c’est un partenaire qui nous soutenait depuis la D2. On me dit que la décision d’arrêter de Proximus est liée à sa perte des droits télés. Je suis triste, même si je tiens à remercier toutes les personnes avec qui nous avons travaillé là-bas ces dernières années. Nous travaillons pour trouver un nouveau sponsor pour l’avant du maillot et espérer écrire une très belle page de l’histoire du club avec ce sponsor. »

Sur l’École des jeunes. « Elle est à l’arrêt complet pour le moment, mais c’est un projet important pour nous et on va continuer à le développer et à investir dans cette école. La structure mise en place par Alain Decuyper a permis à notre École des jeunes d’être désormais reconnue comme un très bon centre de formation dans le pays et nous voulons poursuivre dans cette direction. »

Sur les deux blessés graves. « Cristophe Diandy et Massimo Bruno se portent bien. On a vu dernièrement une vidéo de Cristophe qui courait sur un tapis, cela fait plaisir de le revoir. Il arrivait en fin de contrat cette saison, mais j’avais pris l’engagement, vu toute l’énergie qu’il nous a donnée, de prolonger son contrat d’une année et on rediscutera ensuite avec lui pour la suite. Quant à Massimo, il revient tout doucement dans le coup. Je l’ai vu la semaine dernière et il a la soif et la volonté de revenir sur le terrain. »

Foot amateur et chez les jeunes

► Tous nos articles CHARLEROI pour 1€ pendant 3 mois !


Notre sélection vidéo