Abonnez-vous pour 1€

Le projet d’une BeNeLeague mis au placard en raison du coronavirus: «Nous avons d’autres choses en tête»

photo news
photo news

En cette période de corovirus, les championnats de Belgique et des Pays-Bas ont mis un terme définitif à la compétition, espérant repartir sur des bases plus sécurisantes dès le mois d’août ou de septembre. Cette crise sanitaire sans précédent a mis du plomb dans l’aile du projet de BeNeLeague, lancé par plusieurs dirigeants.

Cette idée consistait à créer un championnat avec les meilleures équipes de Belgique et des Pays-Bas. Avec l’objectif d’augmenter l’attractivité de la compétition ainsi que le niveau des formations sur la scène continentale. Les plans en questions sont pour le moment au point mort. « En raison de la crise du coronavirus, nous avons d’autres choses en tête », a précisé Eric Gudde, le président de la fédération néerlandaise de football, sur la chaîne NOS.

Aux Pays-Bas, l’idée d’une BeNeLeague ne séduit pas forcément tout le monde. C’est le cas du club d’Heerenveen. « Si nous devons nous rendre à Charleroi plus tard, nous pourrions également organiser un championnat avec les pays scandinaves », indiquait, pour sa part, Cees Rozemond, pointant le problème des distances entre plusieurs formations.

Foot amateur et chez les jeunes

Notre sélection vidéo