Abonnez-vous pour 1€

Georges-Louis Bouchez annonce que Sophie Wilmès demandera le retrait des deux arrêtés royaux qui fâchent les infirmiers

Vidéo
Isopix
Isopix

Georges-Louis Bouchez était ce mercredi matin sur Bel RTL peu avant 8 heures et il a d’ores-et-déjà annoncé que les deux arrêtés royaux qui ont provoqué la colère du personnel soignant seraient retirés par Sophie Wilmès. Rappelons que ces arrêtés royaux permettent la recquisition des infirmiers et le fait que des actes infirmiers puissent être posés par du personnel non infirmier.

La décision avait été reportée par la ministre De Block à la réunion hebdomadaire du gouvernement et des dix partis qui soutiennent les pouvoirs spéciaux. Mais d’ores-et-déjà, Georges Louis Bouchez annonce que la Première ministre demandera le retrait des deux arrêtés royaux.

Le président du MR refuse de parler de « désaveu de Maggie De Block » mais estime que « ce n’est pas le bon timing ». C’est au début de la pandémie qu’ils auraient dû être décidés s’ils avaient été nécessaires, estime-t-il.

Les libéraux francophones veulent donner le signal que le personnel soignant est écouté, lui qui a manifesté son mécontentement de manière très visuelle en accueillant la Première ministre libérale le dos tourné, samedi dernier à l’hôpital Saint-Pierre à Bruxelles.

Les Verts, impliqués dans le «kern élargi» de samedi, avaient déjà fait savoir qu’ils souhaitent le retrait des deux textes, de même que le PS et le cdH. Le PTB, qui lui n’en fait pas partie, également.

Notre sélection vidéo