Abonnez-vous pour 1€

Victoire pour le personnel soignant: les arrêtés royaux qui suscitaient leur colère sont suspendus et une revalorisation salariale est annoncée

Victoire pour le personnel soignant: les arrêtés royaux qui suscitaient leur colère sont suspendus et une revalorisation salariale est annoncée

Les deux arrêtés royaux prévoyaient la réquisition du personnel soignant et la possibilité de confier des actes infirmiers à du personnel non infirmier. Des préavis de grève avaient été lancés pour protester contre ces décisions qui devaient être entérinées lors du « kern » de samedi.

Toutefois, une rencontre était prévue ce mercredi matin entre les représentants du secteur et Maggie De Block. Elle s’est terminée et, selon la RTBF, les deux arrêtés sont suspendus. Par ailleurs, une revalorisation salariale est prévue. Les syndicats se montreraient satisfaits.

Le gouvernement s’est en effet aussi engagé à fournir un agenda précis de concertation sociale en vue de revaloriser le métier d’infirmier, ont indiqué la CNE et le SETCa. Dans ces conditions, les préavis de grève pourraient être levés samedi. Un calendrier de discussion sera transmis aux syndicats.

«C’est dommage que l’on ait dû en arriver à déposer des préavis pour être entendus et entamer une concertation. Mais le message est passé et, maintenant, tournons la page. Disons chiche, on va obtenir une revalorisation. Si on se rend compte qu’il n’y a pas de budget et qu’on nous sort des bouts de ficelles, nous reprendrons notre liberté», a expliqué le secrétaire national non-marchand de la CNE, Yves Hellendorff.

«Il y a une réelle volonté de la part du gouvernement. Nous devons voir maintenant si tous les partis sont prêts à soutenir un vrai plan. J’attends un calendrier de discussion précis et les réponses qui seront données samedi, comment l’on garantit le choix des gens et le soutien au personnel», a souligné la secrétaire fédérale SETCa, Nathalie Lionnet.