La nouvelle technique pour éviter les amendes qui ne plaît à la police belge: une voiture avec des plaques d’immatriculation tournantes saisie!

La nouvelle technique pour éviter les amendes qui ne plaît à la police belge: une voiture avec des plaques d’immatriculation tournantes saisie!
Via Nieuwsblad

Depuis ce week-end, une vidéo circulait sur les réseaux sociaux. On pouvait y voir une Mercedes A160 stationnée sur le parking situé le long de l’autoroute le long de la E313 à Ranst. Les images montraient surtout un mécanisme permettant de basculer entre deux plaques d’immatriculation à l’aide d’une télécommande. Un stratagème innovant pour éviter les radars, par exemple. Un objet surtout illégal.

La vidéo est donc arrivée jusqu’aux autorités et notamment la police d’Anvers. Celle-ci a vérifié les deux plaques aperçues sur les images et a lié l’une d’entre elles à une adresse. « Une équipe de notre unité mobile a remarqué la voiture garée et a procédé à un contrôle », explique la porte-parole de la zone. Le propriétaire de la Mercedes a confirmé l’existence du mécanisme de rotation et a même offert une petite démonstration aux policiers, comme l’explique le Nieuwsblad.

Avec ce système, l’homme basculait entre sa plaque et une reproduction d’une autre rattachée à la voiture d’un résident sans histoire de Bredene. Deux autres plaques d’immatriculation contrefaites ont été trouvées dans la voiture. « La voiture et les plaques d’immatriculation ont été saisies par le parquet », confirme la porte-parole de la police d’Anvers.

Le conducteur de la Mercedes risque désormais gros. Il sera bientôt interrogé.

Notre sélection vidéo