Abonnez-vous pour 1€

Le ou la covid-19? L’Académie française tranche mais ne fait pas l’unanimité

Le doute n’est plus permis pour les Académiciens.
Le doute n’est plus permis pour les Académiciens. - DR

Confinés mais loin d’être inactifs, les Académiciens semblent ne jamais connaître la crise. Et pour cause : leurs publications se multiplient afin de définir le sens et le bon usage des mots en ces temps si particuliers.

Tout récemment, c’est à l’utilisation du terme « covid » que l’institution a voulu s’attaquer, non sans susciter au passage une vive polémique. En effet, puisque Covid est l’acronyme de « Corona Virus Disease », on devrait dire la covid-19, puisque le noyau (disease) se traduit par le nom féminin « maladie » en français.

Pourquoi alors l’emploi si fréquent au masculin du (ou plutôt de la) covid 19 ? « Parce que, avant que cet acronyme ne se répande, on a surtout parlé du coronavirus, groupe qui doit son genre au nom masculin virus », justifie l’article.

Ainsi, de la même manière qu’on dit la CIA (puisqu’agence est féminin) ou le FBI (parce que bureau est masculin), il faudrait revoir quelque peu notre usage d’un des mots-clés les plus répondus de ces derniers mois. À voir si les autorités décideront d’embrayer dans les prochains jours, mais rien n’est moins sûr, tant l’emploi au masculin du terme semble ancré dans le vocabulaire courant.