Abonnez-vous pour 1€

Trois jeunes surpris en train de cracher sur les poignées des portières des voitures de police: ils espéraient «rendre les policiers malades»

Illustration
Illustration - Belga image

Pris sur le fait. Ces trois jeunes ont été surpris la semaine dernière par la police de Molenbeek alors qu’ils crachaient sur les portières de combis. « Ils l’ont fait » dans l’espoir « d’être eux-mêmes infectés par le coronavirus et ainsi de rendre à leur tour les policiers malades », explique une source policière au Nieuwsblad.

Le pire dans cette histoire, c’est que ces trois jeunes faisaient partie des « gilets blancs ». Un groupe composé de jeune de la commune devant « sensibiliser les habitants contre le coronavirus » contre rémunération. Leur mission est notamment d’avertir les gens en rue pour qu’ils gardent leurs distances et respectent une bonne hygiène des mains.