Abonnez-vous pour 1€

Le président de la société des infirmiers de soins intensifs: «J’ai l’impression que Maggie De Block doit rendre plus de comptes»

Le président de la société des infirmiers de soins intensifs: «J’ai l’impression que Maggie De Block doit rendre plus de comptes»
Belga

Deux arrêtés royaux très controversés sur les soins de santé ont récemment été suspendus par un « kern élargi ». Une actualité sur laquelle revient Arnaud Bruyneel, de la SIZ Nursing, auprès de 7sur7. Le président de la société des infirmiers de soins intensifs s’est notamment exprimé sur la ministre de la Santé, Maggie De Block.

« Maggie De Block se montre plus à l’écoute, les échanges sont plus constructifs, il faut l’avouer. Depuis deux ou trois semaines, il y a une évolution et même une ouverture depuis quelques jours. Un changement de cap apparu en même temps que ses propos concernant son avenir compromis comme ministre. Elle est en train de changer son fusil d’épaule. Elle écoute enfin les infirmiers du sud du pays. C’est peut-être grâce à Sophie Wilmès », a-t-il évoqué.

Arnaud Bruyneel ajoute : « J’ai l’impression que Maggie De Block doit rendre plus de comptes désormais. Elle tient moins de discours virulents, mais n’est pas passée non plus du statut de démon à celui d’ange. J’ai le sentiment qu’elle se rend enfin compte de la situation. Politiquement, elle est obligée de nous écouter, médiatiquement aussi. Maintenant, il va falloir répondre aux revendications qu’on avance depuis plusieurs années ».