Abonnez-vous pour 1€

Entre 5.000 et 120.000€ pour avoir été exposés au bruit de l’aéroport de Liège: 21 ans après, les riverains sont enfin indemnisés!

C’est une saga judiciaire vieille de 21 ans qui trouve aujourd’hui son épilogue.
C’est une saga judiciaire vieille de 21 ans qui trouve aujourd’hui son épilogue. - S.P.

Après une série de rebondissements judiciaires, la cour d’appel de Bruxelles a, le 2 juin 2017, condamné la Région wallonne, TNT et Liège Airport (celui-ci à moindre mesure), estimant qu’il avait fallu bien trop de temps après le démarrage des vols de nuit – plus de 6 ans – avant de racheter les maisons les plus exposées aux désagréments et d’insonoriser les autres.

Quand l’arrêt est enfin arrivé, la Région wallonne a voulu limiter la facture qui s’élevait, avec les intérêts, à des dizaines de millions (entre 5000 et 120.000 € par personne). Elle a proposé une négociation aux 567 familles concernées qui faisait partie du premier procès et appartenait à une des quatre zones du plan d’exposition au bruit.

La majorité d’entre elles (83 %) a fini par accepter la proposition.

Un père de famille, jeune ado à l’époque, témoigne : « Quand j’ai reçu ce courrier, j’ai cru que c’était une blague »

Notre sélection vidéo