Abonnez-vous pour 1€

À vingt à une fête: Karim Chaibai, un échevin carolo, ne respecte pas les mesures du Conseil national de sécurité

À vingt à une fête: Karim Chaibai, un échevin carolo, ne respecte pas les mesures du Conseil national de sécurité
D.R.

Depuis ce vendredi matin, les photos circulent sur les réseaux sociaux et ne laissent guère de place à l’interprétation. Sur l’une d’elles, on y voit l’échevin assis autour d’une table de jardin avec une vingtaine d’autres personnes. Sur l’autre, un groupe de cinq hommes pose tout sourire, avec de la nourriture ou une boisson à la main.

Les manquements aux mesures en vigueur sont nombreux. Non-respect des règles de distanciation sociale, de l’interdiction de rassemblement ou encore de se rendre à maximum quatre personnes chez quelqu’un… Et on n’évoque même pas ici le non-port du masque, fortement recommandé par les autorités fédérales.

Contacté par nos soins, Karim Chaibai ne fuit pas ses responsabilités et s’excuse.

L’affaire pourrait avoir des suites, politiques mais aussi judiciaires

Notre sélection vidéo