Abonnez-vous pour 1€

Philippe Clement, l’entraîneur de Bruges: «Je ne sais pas comment j’aurais pu annoncer à mes joueurs qu’ils n’étaient pas champions»

photo news
photo news

Jour de quille à Westkapelle, au centre d’entraînement du Club de Bruges. Le groupe champion s’y est réuni pour un dernier jour d’entraînement dans une drôle d’ambiance. Championnat tronqué, titre mérité aux yeux de tous puis finalement contesté, départ en vacances où le dépaysement ne sera pas au rendez-vous, reprise sans la saveur habituelle et redémarrage à huis clos : la crise du coronavirus laissera inévitablement des traces sur le printemps du foot 2019. Tout en promettant de marquer au moins l’été de son empreinte.

Philippe Clement, la Pro League n’a pas donné une image particulièrement reluisante d’elle-même en faisant voler en éclat l’unanimité du début avril quant à un arrêt définitif du championnat. Une belle occasion perdue par le football professionnel belge de resserrer les rangs ?

Le problème est d’avoir laissé ressurgir… les problèmes. Si la décision de mettre fin à la saison pour un cas de force majeure, avait été suivie d’effets immédiats, on aurait évité de laisser s’installer le doute. Un doute entretenu par les intérêts personnels et amplifié par la malhonnêteté intellectuelle dont peuvent faire preuve les uns et les autres pour revendiquer ce qu’ils estiment être leur droit. Pour prendre un exemple qui me touche personnellement, j’ai eu des gens en ligne qui me disaient, fin mars, que le titre de Bruges était amplement mérité. Un mois plus tard, ces mêmes personnes le remettaient en cause et hurlaient à l’annulation pure et simple de la saison pour exercer une pression et abattre les cartes qui les arrangeaient. Si ça avait été le cas, j’ignore comment j’aurais été en mesure d’annoncer à mes joueurs qu’ils n’étaient pas champions après une saison où 29 des 30 matchs de phase classique avaient été disputés. Et où ils s’étaient forgé une avance qui me paraît peu discutable. Quelqu’un remet-il en cause le titre de Liverpool en Angleterre ? Et pourtant, toutes ces manœuvres politiciennes entre clubs ont fini par dévaloriser le couronnement de Bruges.

►► Clement, le candidat idéal pour être le coach fédéral après Roberto Martinez  ? Il se livre sur la question.

►► La crise du coronavirus, le titre de champion, le mercato estival: le coach de Bruges n’élude aucun sujet.

Foot amateur et chez les jeunes

Notre sélection vidéo