Abonnez-vous pour 1€

Eric éliminé des «12 Coups de midi»? Cette petite phrase du maître de midi passée inaperçue dans l’émission mais qui prend tout son sens…

Vidéo
Eric éliminé des «12 Coups de midi»? Cette petite phrase du maître de midi passée inaperçue dans l’émission mais qui prend tout son sens…
Capture vidéo TF1

Éliminé ou pas ? Depuis plusieurs jours, cette question est sur toutes les lèvres des téléspectateurs des « 12 Coups de midi ». La rumeur a débuté mardi dernier, lorsque Jean-Luc Reichmann a diffusé une étrange vidéo sur les réseaux sociaux et dans laquelle le prénom du maitre de midi actuel n’apparaissait pas sur les quatre pupitres du plateau.

Un élément pour le moins étrange qui intriguait déjà les fans. Et les doutes se sont intensifiés lorsque le YouTubeur « Chasseur d’étoiles », qui avait été le premier a annoncé le départ de Paul, annonçait qu’Eric avait été aperçu dans sa région natale en Bretagne.

Si aucune confirmation officielle concernant cette élimination n’a été donnée, il faut peut-être écouter plus attentivement les déclarations du champion du jeu de TF1. Car dans l’émission diffusée ce mardi, Eric a répondu vouloir retrouver sa vie d’avant lorsque Jean-Luc Reichmann l’a interrogé sur son plus grand rêve. « Moi je rêverais de retrouver un petit peu d’anonymat ! », a lâché le maître de midi.

Si l’animateur a tenté de raisonner son candidat, force est de constater qu’ils ne partageaient pas la même vision des choses. « Ah oui ? Ah ben attendez, ça fait un peu partie du décorum ! », a souligné Jean-Luc Reichmann. Ce à quoi Eric a répondu : « Oui, oui, bon le fait d’être connu, c’est sympathique, mais parfois, ouais, j’aimerais bien… Enfin vous connaissez un peu le problème j’imagine ! ». « Ah moi, pas du tout ! Parce que finalement, je trouve qu’il faut bien le vivre et que ça se vit quand même très bien ! », a alors rétorqué de manière un peu sèche l’animateur.

Une déclaration pour le moins significative du champion qui pourrait témoigner la difficulté de FantastEric de combiner vie privée et vie publique. De là à forcer son départ ? L’interrogation demeure.

Notre sélection vidéo