Le Belge Mallory Gabsi, 23 ans, accède aux demi-finales de Top Chef: «J’étais mal à l’aise après avoir gagné!»

Mallory l’avoue, il est nerveux et perfectionniste. Du coup, parfois, il... craque !
Mallory l’avoue, il est nerveux et perfectionniste. Du coup, parfois, il... craque ! - RTL-TVI

Comment vous êtes-vous senti lorsque vous avez remporté l’épreuve ?

Un peu mal à l’aise. J’étais quand même sorti avant. J’étais très content d’être en demi-finales, mais pour moi, ce que j’avais fait, c’était raté ! Un trompe-l’œil, le visuel est primordial. Après, les goûts, c’est les goûts… Bref, c’était mitigé comme impression, il y avait un malaise et un soulagement en même temps.

Regrettez-vous ? À refaire, vous resteriez calme ?

Le seul regret, c’est de ne pas avoir su garder mes nerfs. Je suis quelqu’un de nerveux, je l’avoue, même si ça ne se voit pas. En réalité, je ne m’attendais pas trop à ce qu’ils montrent ce moment-là dans « Top Chef » ! Je pensais qu’il serait retiré du montage, mais je ne suis pas fâché pour autant. C’est moi. Ça m’était d’ailleurs déjà aussi arrivé au travail, je sais désormais que ça peut aussi m’arriver à la télé !

Mallory se confie  : « Le cinéma, ce n’est pas mon genre. »

► Le Belge nous dévoile les coulisses de son aventure.

Notre sélection vidéo