Abonnez-vous pour 1€

Coronavirus: Boris Johnson a demandé à ses ministres d’assurer le maintien de la Formule 1 en Grande-Bretagne

photo news
photo news

La décision des autorités britanniques d’imposer une quarantaine de quatorze jours à toutes les personnes entrant dans le pays à partir du 8 juin menaçait leur tenue. Le Premier ministre anglais Boris Johnson a demandé à ses ministres de faire en sorte que les courses puissent avoir lieu, révèle le Times lundi sur son site.

Le GP de Grande-Bretagne devait se tenir à l’origine le 19 juillet. La Formule envisage de lancer la saison 2020, à l’arrêt en raison de la pandémie de coronavirus, par deux courses sans public sur le circuit autrichien de Spielberg les 5 et 12 juillet.

Johnson a demandé au Secrétaire de la Culture Oliver Dowden, en charge des Sports, à celui de la Santé Matt Hancock et à celle en charge des affaires intérieures Priti Patel de trouver une solution pour accorder des exemptions à la règle de quarantaine à la Formule 1, précise le grand quotidien anglais.

Pas moins de sept des dix écuries de Formule 1 sont installées en Grande-Bretagne près de Silverstone.

Notre sélection vidéo