Abonnez-vous pour 1€

Vers une rentrée de tous les élèves? «Les enfants sont rarement malades et probablement peu transmetteurs», appuie Yves Van Laethem

Vers une rentrée de tous les élèves? «Les enfants sont rarement malades et probablement peu transmetteurs», appuie Yves Van Laethem
Belga/AFP/DR

Ce lundi soir, les propos fusaient au Nord du pays quant à la reprise progressive des cours des élèves belges. Pour le virologue Marc Van Ranst, « rapprocher les enfants en classe n’est pas un très gros problème ». Même son de cloche du côté du ministre flamand Ben Weyts, qui demande l’assouplissement des règles de distanciation sociale dans les écoles. Pourtant, la règle est actuellement claire : il faut au moins 4 mètres carrés par élève.

« Je comprends l’idée d’assouplir cette mesure. Si on prend un point de vue historique : il y a deux mois et demi, c’était la préhistoire du Covid-19, on a fermé les écoles, et nos homologues néerlandophones étaient déjà dans le doute par rapport à cela. Depuis lors, on se rend compte non seulement que les enfants sont rarement malades, que dans 99 % des cas ils le sont de manière bénigne, et que probablement ils sont peu transmetteurs. Les pédiatres belges, tout récemment, ont dit qu’il ne fallait pas être aussi pusillanimes et qu’on devait remettre les enfants en classe », s’est exprimé Yves Van Laethem à ce sujet dans le RTL info 8h ce mardi matin.

Le porte-parole interfédéral Covid-19 se questionne alors : « Que va-t-il se passer en septembre ? Car on ne va pas reconstruire de nouvelles écoles et le virus sera encore là ! Faut-il qu’on fasse dès maintenant ce qu’on sera probablement obligé de faire en septembre ? ».

Tout cela sera plus que probablement discuté le 3 juin prochain, date du prochain Conseil national de sécurité.

Notre sélection vidéo