Abonnez-vous à -50%

L’avis du Conseil d’Etat sur l’application corona ne surprend pas le ministre De Backer

Philippe De Backer
Philippe De Backer - Belga image

Selon ce dernier, le traçage relève de la compétence des entités fédérées.

Cette position ne surprend pas le ministre De Backer. «J’ai toujours dit que ça relevait de la responsabilité des Régions, mais à leur demande, nous avons défini un cadre juridique. Nous étions prêts mais nous nous heurtons aujourd’hui aux limites juridiques», a-t-il expliqué.

Mercredi matin, en conférence interministérielle de la santé, le ministre a proposé la mise sur pied d’un groupe de travail alors que le Conseil d’Etat plaide pour la signature d’un accord de collaboration.

«C’est un énième épisode dans la mauvaise saga qu’est en train de devenir l’application corona», a de son côté dénoncé le député N-VA Michael Freilich, évoquant le «blâme» infligé par le Conseil d’Etat au ministre et à son cabinet.

Notre sélection vidéo