Abonnez-vous pour 1€

Obtention de la licence: l’Excel Mouscron a été aidé par Lille devant la CBAS

photo news
photo news

Les dirigeants lillois ont même contribué à l’obtention de la licence de Mouscron lors de son passage devant la CBAS. Le journal français annonce en effet que « tout s’est joué le 7 mai, veille de l’audition de Mouscron par la Cour belge d’arbitrage pour le sport. Gérard Lopez a rédigé en bonne et due forme une lettre d’intérêt prononcé pour le rachat du club, en assumant son soutien logistique et financier. Cette missive a été jointe au dossier d’audition. Selon un acteur du projet, elle a beaucoup pesé dans l’obtention de la licence. »

À cela, Pairoj Piempongsant, l’actionnaire majoritaire hurlu, a également fourni une lettre de confort. Mais ce dernier ne devrait finalement pas continuer à mettre la main au portefeuille pour assurer le fonctionnement de l’Excel, puisqu’il est en passe de vendre son club acquis il y a deux ans.

Des jeunes lillois en prêt

Sur le plan sportif, l’Excel aura la possibilité d’accueillir de jeunes éléments appartenant au LOSC, comme ce fut le cas lors de la première idylle entre les deux clubs. « Par exemple ceux qui ont été prêtés à la formation de D1 portugaise de Belenenses, le gardien Hervé Koffi, les milieux Show et Imad Faraj, l’attaquant Charles-Andreas Brym », fait savoir L’Équipe. Cette saison, cinq éléments lillois ont été prêtés à Belenenses, avec qui Lille a mis en place un partenariat.

En attendant l’officialisation du rachat de l’Excel, Bernd Hollerbach et son staff préparent le programme de reprise. L’entraîneur allemand, toujours en poste, devrait logiquement pouvoir disposer d’un groupe compétitif, qui doit lui permettre de vivre une deuxième saison aussi tranquille que celle écoulée.

Foot amateur et chez les jeunes

Notre sélection vidéo